Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘sarrau’

INCERTITUDE (Luc Decaunes)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2015



ormeau neige [1280x768]

INCERTITUDE

Le ciel pensif s’accouple à la terre étoilée
Le jour cèle en ses plis une forme voilée
Un rayon frêle danse et meurt sur le carreau
Le fruit nourrit son ver comme un désir étrange
L’âme vit de mourir et combat avec l’ange
— Et l’amour est pour moi l’écolier en sarrau.

Par l’hiver arrachée aux branches de l’ormeau,
Feuille qui vas pourrir, dis-moi que rien ne change.

(Luc Decaunes)

Illustration 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

AUTOMNE (Maurice Fombeure)

Posted by arbrealettres sur 2 novembre 2015



automne [800x600]

AUTOMNE

Automne, automne, automne, oh,
La saison de l’ancolie
La saison où les tonneaux
Se remplissent de folie,

Saison du blaireau, du loir
Et des premiers doigts du froid,
Bords de la Loire ou du Loir
— Monte la fumée des rois —

Automne, automne, automne, oh,
Un maigre fagot de bois
Des paraphes infernaux
Sur le ciel glacé de droit,

Puis des brumes ravigotes,
Des écharpes de velours,
Des guivres, des matelotes
Des rumeurs et des tambours

Automne, automne, automne, oh.
C’est la rentrée des écoles,
C’est la rentrée des tonneaux
Des rouliers de Picrochole.

La poix des matins des soirs.
Jeux brutaux et têtes-bêches,
Le morne ennui des dortoirs.
Les souliers et les bobèches.

Automne, automne, oh, chenu
Mon coeur se fond d’amertume
Les bois, les taillis sont nus
Le givre aux lampes s’allume.

Mon enfance vous évoque
Tandis qu’un soleil léger
Pâle comme oeuf à la coque
S’élève sur les vergers.

Oh garde-moi ma présence
Là-bas près des figuiers bleus
J’y reconnais mon enfance
Mon petit sarrau de serge

Sous le regard des persiennes
Où dorment ceux que j’aimais
J’y entends des voix anciennes
Qui ne se tairont jamais.

(Maurice Fombeure)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

RETOUCHE A L’ESPÉRANCE (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 24 août 2015



Alexander Anufriev  (5)

RETOUCHE A L’ESPÉRANCE

Les anges en sarrau bleu
dans les jardins de brique
mettent un doigt sur leurs lèvres
quand passe
l’enfant qui traîne la terre
au bout d’une ficelle
vers le portail
où le vent couche l’ivraie du vide

(Daniel Boulanger)

Illustration: Alexander Anufriev 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Cependant (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 14 août 2015




Cependant un son de cloche dans l’après-midi brûlant
rappelait que l’on était en chrétienté.
La torpeur estivale immobilisait la petite herbe jaunissant des carrefours isolés
sur laquelle ne tombait nul regard lourd et qui résistait à l’arrachement
et que personne d’ailleurs ne pensait à vouloir arracher.
Dans une cour battait un instant un balancier de pompe.
O cette même gloire du soleil au pied des calvaires,
cette même couleur chrétienne, cette même force d’exigence,
ce morceau d’histoire du monde auquel nous avons participé,
enfants vêtus de sarraus noirs!

(Jean Follain)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :