Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘sauvagerie’

Gibier (Thomas Vinau)

Posted by arbrealettres sur 30 mars 2018



Gibier

Ce matin le vent
a laissé dans ses yeux
juste assez
de cette petite sauvagerie
fraîche et décoiffée
qui fait du lapin
fuyant le rapace
un être légèrement
plus libre
que le rapace
à l’affût du gibier

lequel
a vraiment besoin
de l’autre
pour continuer

(Thomas Vinau)

Découvert chez la boucheaoreilles ici

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

EN BIEN OU PAS (André Velter)

Posted by arbrealettres sur 9 novembre 2016



jaisalmer-25

EN BIEN OU PAS

Les terres vides
Les mirages qui dispersent leurs trésors
Une danse sans danseurs
Un silence où monte une inquiétude
Juste un reste de fatigue
Et une ombre qui pleure

Quelque chose vacille dans mes os
C’est toujours le même appel
Le même sursaut
Qui porte ce que je suis à la limite extrême
Où moins je me ressemble
Où moins je me rassemble

Un soleil de fortune
M’a tiré par la main
On fredonne ce refrain
Sans illusion aucune
Qui voudrait d’un sursis
D’un an ou deux à la sauvette
Là-bas les équipages sentent le suint et le cuir
L’indécence gracieuse et le sang
Une sauvagerie en bien ou pas
Qui n’a jamais peur de sa perte

La course à l’arraché est ainsi
Où tombent les vieilles lunes une à une
Un tour de planète ébloui
Un soir de plus à Jaisalmer
Comme on reçoit tendrement la foudre
Au pied d’une icône incendiaire

(André Velter)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’habite une flamme modeste (Régine Foloppe Ganne)

Posted by arbrealettres sur 29 avril 2016



J’habite une flamme modeste. On n’y entre pas.
Dans ma sérieuse sauvagerie, je calme un jeu de connaissance.
Dans la base douce et violette de mon silence, je me balance.

Je ne dis jamais rien de la toute beauté
mais c’est moi qui imagine au mieux les séismes de la rencontre.

« J’ignore, disiez-vous, j’ignore où je suis allé en vous… »
Et vous passiez dans une brûlure, détenteur d’une essence rare
dont vous ne saviez plus que faire.

(Régine Foloppe Ganne)

Illustration: Carole Cousseau

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :