Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘se brûler’

La haine en été (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 28 mars 2019


 

Un oiseau lissait son plumage
on entendait sur le feu cuire
des viandes qui se brunissaient
et les légumes rouges et verts.
Dans une douceur usuelle
la haine montait sous le soleil
et parfois une femme criait
qui par mégarde se brûlait
aux charbons du foyer.
Familles dans la lumière
se lit votre humaine misère.

(Jean Follain)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je crus mon foyer éteint (Antonio Machado)

Posted by arbrealettres sur 24 janvier 2019



 

Je crus mon foyer éteint
et je remuais la cendre…
Je me brûlai la main.

(Antonio Machado)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

SUR la haute mer (Álvarez Ortega)

Posted by arbrealettres sur 12 octobre 2018



Illustration: Edward Hopper
    
SUR la haute mer, la barque de l’insomnie.
Sur la plage, le corps qui veille.

Entre la fièvre de l’été, toi, l’amour vaincu,
le brasier de mensonges, l’extase stérile.

Dans une autre bouche, un désert de pierre,
la nostalgie se brûle comme un démon triomphant.

(Álvarez Ortega)

 

Recueil: Genèse suivi de Domaine de l’ombre
Traduction: Jacques Ancet
Editions: Le Taillis Pré

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je n’ai pas peur de la mort (Abbas Kiarostami)

Posted by arbrealettres sur 5 février 2018



J’ai peur de la hauteur
Je suis tombé d’en haut
J’ai peur du feu
Je me suis souvent brûlé
J’ai peur de la séparation
J’ai été souvent blessé
Je n’ai pas peur de la mort
Je ne suis jamais mort
Même pas une fois

(Abbas Kiarostami)


Illustration

Posted in humour, méditations | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

Nous nous retrouvions (Alexandre Blok)

Posted by arbrealettres sur 18 janvier 2018



Illustration: Zorn
    
Nous nous retrouvions au couchant.
Ta rame fendait l’eau du golfe.
Amoureux de ta robe blanche,
Je n’aimais plus l’élégance du rêve.

Retrouvailles muettes, étranges.
Devant nous — sur la langue de sable —
S’allumaient les cierges du soir.
On songeait à la pâle beauté.

Qu’on s’approche, s’effleure et se brûle —
Le silence d’azur n’entend rien.
Mais nous nous retrouvions dans les brumes,
Où l’onde frémit sous les roseaux.

Ni douleur, ni amour, ni offense,
Tout pâlit, tout s’en va, tout s’enfuit…
Ton image blanche, les requiems,
Et la rame d’or dans ta main.

(Alexandre Blok)

 

Recueil: Le Monde terrible
Traduction:Pierre Léon
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Un chant d’amour (Didier Carhen)

Posted by arbrealettres sur 12 décembre 2017



Illustration: Pascal Renoux
    
Un chant d’amour
peut-être
le jour venu
un vrai combat de chair
ailleurs
une voix de source
avec le coeur
qui veille
L’arbre, le ciel, le vent
rendus à la poussière
dehors prend l’eau
de pluie
comme le dessus
prend l’air
Quelqu’un appelle
on frotte la peau
les os
sans se brûler les ailes

(Didier Carhen)

 

Recueil: Les septs livres
Traduction:
Editions: La lettre volée

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai peur de l’altitude (Abbas Kiarostami)

Posted by arbrealettres sur 10 juillet 2017



 

Kathryn Jacobi 13

j’ai peur de l’altitude
je suis tombé de haut
j’ai peur du feu
je me suis brûlé plusieurs fois
j’ai peur de la séparation
j’en ai souffert ô combien
je ne redoute pas la mort
je ne suis jamais mort
pas même une fois

(Abbas Kiarostami)

Illustration: Kathryn Jacobi

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

CROYEZ-MOI (Li Taï Po)

Posted by arbrealettres sur 2 septembre 2016



CROYEZ-MOI

Impatient de devenir un pur esprit,
le bouddhiste Song-Tsè a édifié un bûcher sur le mont Kin-hoa
et s’est brûlé vif.

De son vivant, Ngan-Ki a pu atteindre le Pong-laï.
Ces personnages connaissent une félicité parfaite.

Soit ! Mais quel mal ils se sont donnés !
Vous pouvez arriver au même résultat
en allant chercher dans votre cave
une bouteille de bon vin.

(Li Taï Po)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gelida (Louis Bouilhet)

Posted by arbrealettres sur 20 janvier 2016



 Catrin Welz Stein  _400

Gelida

Elle a, pour toute science,
La gaîté de ses vingt ans ;
C’est la blonde insouciance,
Aux yeux bleus, couleur du temps.

Pour lasser la patience
Des désirs les plus constants,
Son cœur a fait alliance
Avec ses cheveux flottants.

Sourde à l’hymne des tendresses,
Elle rit de ces détresses
Que rien ne peut consoler…

Et je crois que la coquette
Dans l’amour de Juliette
Passerait sans se brûler !

(Louis Bouilhet)

Illustration: Catrin Welz Stein

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les joues des fées (Robert Desnos)

Posted by arbrealettres sur 12 novembre 2015



Les joues des fées
se brûlent aux feux de joies.

(Robert Desnos)


Illustration: Fabienne Contat

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :