Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘se changer’

Par la route (Anna Akhmatova)

Posted by arbrealettres sur 27 avril 2017



Par la route où Dimitri Donskoï
Mena jadis ses guerriers par milliers,
Là où le vent toujours se souvient de l’ennemi,
Là où la lune est jaune et cornue, —
J’allais comme au fond de la mer…
L’églantier embaumait si fort
Qu’il se changea en mot.
Et j’étais prête à affronter
La neuvième vague.

(Anna Akhmatova)

 

Titre: L’églantier fleurit et autres poèmes
Traduction: Marion Graf et José-Flore Tappy
Editions: La Dogana

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le souci de la tourterelle (Philippe Jaccottet)

Posted by arbrealettres sur 1 janvier 2017



tourterelle-des-bois

Le souci de la tourterelle
c’est le premier pas du jour

rompant ce que la nuit lie

(Philippe Jaccottet)

 Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Paroles dans l’air (Philippe Jaccottet)

Posted by arbrealettres sur 1 janvier 2017



Paroles dans l’air

L’air si clair dit : « Je fus un temps votre maison
puis viendront d’autres voyageurs à votre place,
et vous qui aimiez tant ce séjour, où irez-
vous? Je vois bien de la poussière sur la terre,
mais vous me regardiez, et vos yeux paraissaient
ne pas m’être inconnus ; mais vous chantiez parfois,
est-ce donc tout? Vous parliez même à demi-voix
à quelqu’un qui était souvent ensommeillé,
vous lui disiez que la lumière de la terre
était trop pure pour ne pas avoir un sens
qui échappât de quelque manière à la mort,
vous vous imaginiez avancer dans ce sens,
et cependant je ne vous entends plus : qu’avez-
vous fait? que va penser surtout votre compagne? »

Elle répond à travers ses heureuses larmes :
« Il s’est changé en cette ombre qui lui plaisait. »

(Philippe Jaccottet)

Illustration: Markus Raetz

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Les fientes de moineau (Richard Wright)

Posted by arbrealettres sur 2 octobre 2016



 

Les fientes de moineau
Se changent vite en poussière,
Les trottoirs grésillent.

***

Sparrow’s excrement
Becomes quickly powdery
On sizzling pavements.

(Richard Wright)

Illustration

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Parfois (Georges-Emmanuel Clancier)

Posted by arbrealettres sur 30 août 2015



Parfois

Et parfois j’aurai cru
Qu’à travers ma voix,
Mon sang, mon regard,
Ce monde en sa vraie
Lumière se changeait.

(Georges-Emmanuel Clancier)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE CRÉPUSCULE (Langston Hughes)

Posted by arbrealettres sur 4 août 2015



 

Z:19 RD 98a GASSIN2ème marché 2008TravailDwgElev 01 Model

LE CRÉPUSCULE

Errant au crépuscule,
Parfois
Vous vous égarez dans le crépuscule…
Et d’autres fois pas.

En battant de vos poings
La muraille,
Vous vous brisez les os
Sur la muraille…
Et d’autres fois pas.

On sait qu’il est arrivé aux murailles
De s’écrouler,
Au crépuscule de se changer en aube,
Et aux chaînes de tomber.

***

Dusk

Wandering in the dusk,
Sometimes
You get lost in the dusk–
And sometimes not.

Beating your fists
Against the wall,
You break your bones
Against the wall —
But sometimes not.

Walls have been known
To fall,
Dusk turn to dawn,
And chains are gone!

(Langston Hughes)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :