Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘se concentrer’

Concentre-toi sur oui (Nicole Brossard)

Posted by arbrealettres sur 1 mars 2017



concentre-toi sur oui, sur les paupières
de la femme
caresse ni silence ni verbe
concentre-toi au-delà. Retiens-moi

(Nicole Brossard)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le cyprès médite (Jean Mambrino)

Posted by arbrealettres sur 14 novembre 2016



Le cyprès médite

Le cyprès médite
se concentre en son élan
se tend
se tait
persiste
invente aveuglément
son silence

je le suis du regard
il me laisse sur place
prend son temps jusqu’à la
dernière miette
sans partager
son temps n’est pas le mien
la merveille est de le voir
sans jamais le connaître
immobile en mouvement
comme lui
je le vois mais n’ai point part

il me voit et me tient
soigneusement
à l’écart.

(Jean Mambrino)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’oiseau chante (Valérie Canat de Chizy)

Posted by arbrealettres sur 7 mars 2016



L’oiseau chante et ce n’est pas une plainte.
Le séjour est la pièce où se concentre le halo
pas de plantes pourtant les feuilles courent le long des murs.
Écouter les rumeurs de la ville,
le murmure des âmes.
Tout est question de vibrations.

(Valérie Canat de Chizy)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je comprends ce que j’aurais voulu (Philippe Jaccottet)

Posted by arbrealettres sur 16 octobre 2015



 

Christian Schloe -portrait-of-a-heart

Je comprends ce que j’aurais voulu;
que par une ascension imperceptible, silencieuse, continue,
chaque parcelle sombre et pesante des fondements
s’éclairât, s’allégeât, se concentrât
pour devenir tout à la fin, cime brûlante.

(Philippe Jaccottet)

Illustration: Christian Schloe

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nous sommes faits d’humus et de passions (Serge Brindeau)

Posted by arbrealettres sur 15 octobre 2015




Nous sommes faits d’humus et de passions
De sève puisée dans le tombeau de la lumière
Tout retournerait au désert où la nuit se concentre
Si je ne veillais à recréer le diamant d’eau
Pensée d’aurore qu’il faut offrir à son visage

(Serge Brindeau)

Découvert chez Lara ici

Illustration: Odilon Redon

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Parfois tout nous réussit (Roberto Juarroz)

Posted by arbrealettres sur 28 septembre 2015



    

Parfois tout nous réussit.
Chaque porte s’ouvre au juste moment
et donne sur l’endroit où nous allons,
la flèche n’a pas besoin que l’archer pointe
car elle va de toute manière se clouer au but,
nul besoin que rien nous réveille
car nous ouvrons les yeux au moment exact
où chacun doit inaugurer son propre jour.

Néanmoins,
ce n’est pas nous qui, pour quelque raison,
touchons de notre vie
le point sans distraction
où elle-même ou autre chose
se multiplie et se concentre.
Le fait est autre:
ce sont les choses qui parfois
réussissent totalement en nous,
comme si elles répondaient alors
à un pacte mutuel dont nous faisons un moment partie

ou à un engagement pris
avec dieu sait quoi d’autre…

C’est ainsi que nous pouvons comprendre
la beauté et l’originalité de la maladresse.

(Roberto Juarroz)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :