Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘se dépeupler’

LA maison calcinée par la lumière (Álvarez Ortega)

Posted by arbrealettres sur 12 octobre 2018




    
LA maison calcinée par la lumière
En haut, près de la fenêtre qu’embrase le lierre,
le visage qui n’a pas été.
Et puis, quand le rêve se dépeuplera,
la douleur de n’être qu’absence.

Aveugle, la voix du jour.

(Álvarez Ortega)

 

Recueil: Genèse suivi de Domaine de l’ombre
Traduction: Jacques Ancet
Editions: Le Taillis Pré

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une sphère de pur Amour (Zéno Bianu)

Posted by arbrealettres sur 31 mai 2018



C’est l’instant, par excellence.
Chute du jour, tombée du monde.

Où le regard devient une énergie.
Le jour se noie dans la nuit pleine.

Entre le chien du rêve et le loup de l’éveil.
Décline, tombe, disparais.

C’est l’heure tardive.
C’est à la brune anéantie.

C’est où l’esprit respire.
Le partage d’abîmes.

C’est l’instant d’une présence organique.
L’encre de la solitude.

Où les mots portent les choses.
L’instant où l’on se dépeuple.

Où l’on de dépasse d’un cran.
Où l’on s’offre à l’inconnaissance.

La lueur touchée juste.
La parole du monde en creux.

L’instant du surgi.
De la pure mise à nuit.

Où l’on arpente la ferveur.
Du plus haut abandon.

Le ciel intérieur.

(Zéno Bianu)


Illustration

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :