Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘se pénétrer’

L’éternelle couche nuptiale (César Vallejo)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2019



Illustration: Lucie Llong   
    
L’éternelle couche nuptiale

Ce n’est qu’en cessant d’être que l’Amour est fort!
Et la tombe est sans doute une grande pupille,
au fond de laquelle survit et pleure
l’angoisse de l’amour, comme dans un calice
de douce éternité et de noire aurore.

Et les lèvres se dressent pour le baiser,
comme quelque chose de plein déborde et meurt ;
et, en une crispante conjonction,
chaque bouche abdique pour l’autre
une vie de vie agonisante.

Et quand je pense ainsi, douce est la tombe
où tous enfin se pénètrent
dans un même vacarme ;
douce est l’ombre, où tous s’unissent
dans une universelle rencontre d’amour.

(César Vallejo)

 

Recueil: Poésie complète 1919-1937
Traduction: Nicole Réda-Euvremer
Editions: Flammarion

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nos deux ombres au clair de l’eau des lunes (Robert Mallet)

Posted by arbrealettres sur 22 août 2016



Nos deux ombres au clair de l’eau des lunes
sont plus proches que nos corps qui les font

elles s’offrent, se pénètrent chacune
mieux que nos bustes rêveurs sur le pont

mais qu’une épave glisse à fleur de Seine
et les ombres se déprennent, se cassent

les corps sans ombres se donnent eux-mêmes
les raisons qui les lient ou les espacent.

(Robert Mallet)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :