Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘se pressentir’

Dans la pénombre de la cathédrale (Alexandre Blok)

Posted by arbrealettres sur 30 novembre 2017




    
Dans la pénombre de la cathédrale,
Où la veilleuse veille sur l’image sainte,
La nuit vivante plongera bientôt
Ses yeux dans tes yeux sans sommeil.

Des paroles de sagesse céleste
On sent jaillir les forces de la terre.
Sous les voûtes, c’est l’ombre mystérieuse,
lci — le froid d’un banc de pierre.

L’intense feu d’une rencontre brève
A soufflé son haleine de là-haut
Sur tous ces cierges assoupis,
Sur les images saintes, sur les fleurs.

L’inspiration naît du silence,
Et tes desseins me sont cachés,
Et se pressent confusément la connaissance,
Et le frisson de la colombe et du serpent.

(Alexandre Blok)

 

Recueil: Le Monde terrible
Traduction:Pierre Léon
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :