Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘se recroqueviller’

Les grains de sable s’amalgament (Valérie Canat de Chizy)

Posted by arbrealettres sur 9 octobre 2019




    
les grains de sable
s’amalgament
forment des cristaux

Les mots sont pleins
de courants d’air

novembre
la mince épaisseur
de la veste
les feuilles mortes

je me recroqueville
un peu plus
au coin du chat

(Valérie Canat de Chizy)

Découvert ici: http://laboucheaoreilles.wordpress.com/

Recueil: Nuit
Traduction:
Revue: Ce qui reste

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Souvent j’ai rencontré le mal de vivre (Eugenio Montale)

Posted by arbrealettres sur 12 août 2018



 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Souvent j’ai rencontré le mal de vivre:
c’était le ruisseau étranglé qui bouillonne,
c’était la feuille desséchée qui se recroqueville,
c’était le cheval terrassé.

Du bien, je n’ai rien su, hormis le prodige
qui entrouvre la divine Indifférence:
c’était la statue dans la somnolence
de midi, et le nuage, et le faucon haut dans le ciel.

(Eugenio Montale)

Découvert chez Lara ici

Illustration: ArbreaPhotos
 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

À L’AUBE SUR LA MONTAGNE APRÈS LA PLUIE (Hwang Ji-u)

Posted by arbrealettres sur 30 juin 2018



 

Illustration: Christine Lorenzo
    
À L’AUBE SUR LA MONTAGNE APRÈS LA PLUIE

A l’aube, sur la montagne après la pluie
J’ai encore un amour dans mon coeur.
La croupe de la montagne, là-bas, plus loin, s’est recroquevillée ;
Une vapeur chaude jaillit comme d’une bête qui a reçu unе flèche.
Maintenant je n’essaierais même plus de t’oublier.
Quand je descendais de la montagne,
La montagne était une île que j’avais laissée dans le ciel.
Comme un oiseau file vers la falaise pour voler
Au milieu de mon espoir, c’est le vide.

(Hwang Ji-u)

 

Recueil: DE L’HIVER-DE-L’ARBRE AU PRINTEMPS-DE-L’ARBRE Cent poèmes
Traduction: Kim Bona
Editions: William Blake & co

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Souvent j’ai rencontré le mal de vivre (Eugenio Montale)

Posted by arbrealettres sur 26 mai 2018



Souvent j’ai rencontré le mal de vivre:
c’était le ruisseau étranglé qui bouillonne,
c’était la feuille qui se recroqueville,
desséchée, c’était le cheval terrassé.

Du bien je n’ai rien su, hors le prodige
éclos de la divine Indifférence:
c’était la statue dans la somnolence
de midi, et le nuage, et le faucon très haut qui plane.

***

Spesso il male di vivere ho incontrato :
era il rivo strozzato che gorgoglia,
era l’incartocciarsi della foglia
riarsa, era il cavallo stramazzato.

Bene non seppi, fuori del prodigio
che schiude la divina Indifferenza :
era la statua nella sonnolenza
del meriggio, e la nuvola, e il falco alto levato.

(Eugenio Montale)


Illustration

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

AU MONDE (Andrea Zanzotto)

Posted by arbrealettres sur 4 avril 2018




    
AU MONDE

Monde, sois, et sois bon;
existe bonnement,
fais que, cherche à, tends à, dis-moi tout,
et voici que je renversais, éludais
et toute inclusion n’était pas moins
efficace que toute exclusion;
allez, mon bon, existe,
ne te recroqueville pas en toi-même, en moi-même

(Andrea Zanzotto)

 

Recueil: La Beauté La Beltà
Traduction: Philippe Di Meo
Editions: MAURICE NADEAU

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’écriture est la chambre du temps (Jean-Michel Maulpoix)

Posted by arbrealettres sur 28 décembre 2016



L’écriture est la chambre du temps.
C’est là qu’il vient dormir.
Qu’il se réveille et se rhabille.
Qu’il range ses papiers.
Que de longues insomnies
lui gardent les yeux ouverts
entre souvenirs et projets.

Là que s’arrête l’horloge.
Que se referment les livres
sous une main engourdie.
Que l’obscurité fait son repas d’ombres.

Là que des anges
– simples lueurs de lune en vérité –
viennent coller leur peau blanche
et remuer leurs ailes contre le carreau.

Là que les rêves froissent leur costume
et que les portes font un bruit de sépulcre
en se refermant.

Là que les miroirs conservent longtemps
les visages qui s’y sont regardés.

Là que l’espace
se recroqueville
en signes noirs.

(Jean-Michel Maulpoix)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les feuilles tombées du tilleul se recroquevillent (Christian Bobin)

Posted by arbrealettres sur 21 novembre 2015



Les feuilles tombées du tilleul se recroquevillent
comme un coeur se resserre autour du souvenir
de ce qu’il a perdu.

(Christian Bobin)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Flammèches (Jamel Eddine Bencheikh)

Posted by arbrealettres sur 3 juin 2015



Flammèches

Une à une des taches d’or
Paraphent la pupille de convoitise
Des pulsations pressentent la fièvre
L’angoisse s’irise
Le temps se tait
Je me recroqueville

L’affrontement se fera sans répit de lumière

(Jamel Eddine Bencheikh)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retouche à la plaine (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 30 avril 2015



Nicholas Hely Hutchinson cf93a944 [1280x768]

retouche à la plaine

surprise
la voix qui parlait à soi-même
se recroqueville

face à l’indiscrète

(Daniel Boulanger)

Illustration: Nicholas Hely Hutchinson

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

DÉSÉCRITURE (Jean-Claude Xuereb)

Posted by arbrealettres sur 20 avril 2015



 

partition qui brule

DÉSÉCRITURE

Amas de papiers sacrifiés
à l’écriture du poème
esquisse aux lignes raturées
par vagues successives
ensablant sur la page (la plage)
le dessin d’une épure

Vaine quête de perfection
un ressassement silencieux
s’étire ou se recroqueville
s’allège d’apprêts superflus
autour d’un noyau (d’un joyau ?)
irréductible ou insoluble

Quelqu’étincelle dissidente
s’étiole loin du feu central
soudain hors de portée
une musique s’est éteinte
et le texte à peine ébauché
se meurt aux limbes d’embolie

(Jean-Claude Xuereb)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :