Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘se repaître’

Mémoire (Jean Tardieu)

Posted by arbrealettres sur 6 novembre 2017



    

Mémoire

Et l’ombre encor tournait autour des arbres
et le soleil perdait ses larges feuilles
et l’étendue le temps engloutissait
et j’étais là je regardais:

Je dissipe un bien que j’ignore
je me repais d’un inconnu
je ne sais pas quel est ce jour ni comment faire
pour être admis.

(Jean Tardieu)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’écorce ne suffit pas (Paul Auster)

Posted by arbrealettres sur 24 janvier 2017



 

L’écorce ne suffit pas. Elle roule
des échardes en surnombre, elle échangera
le moellon contre la sève,
le sang contre le tourbillon des vannes,
tandis que la feuille est picorée, tavelée
d’air, et combien de temps encore, ridée
ou enroulée, entre chien et loup,
pendant combien de temps risquera-t-elle
la hache pour se repaître de son avantage ?

(Paul Auster)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

UNA OU LA MORT LA VIE (Pierre Emmanuel)

Posted by arbrealettres sur 9 novembre 2015



UNA OU LA MORT LA VIE

Dire je t’aime est dire je te mange
Et je ne veux rien qu’être mangé de toi
Rien qui distraie ne doit subsister entre
Deux affamés qui savent qu’être ensemble
Est bien leur faim boulimique de soi
Plus ils se rassasient plus ils s’attisent
Mais quand leurs yeux seraient d’une seule eau
Quand leurs deux corps en un se pétriraient l’un l’autre
Pour former la première argile où s’imprima
La main qui les créa homme et femme à la fois
C’est d’avant l’être que leur chair veut se repaître
Ne pouvant supporter le néant avant soi.

(Pierre Emmanuel)

Illustration: Chakir Alla

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :