Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘se tramer’

Ensemble (Aïcha Arnaout)

Posted by arbrealettres sur 1 mai 2017




Ensemble
ils étaient ensemble
et ils ont chanté l’amour, la destruction
l’allégresse, les deuils
les herbes et les engrenages de la torture

Ensemble
ils étaient ensemble
et ne savaient que trop
ce qui se tramait dans les caves
derrière les murs
les barbelés
dans les marges des dossiers secrets

Ensemble
ils étaient ensemble
et ils ont tissé l’arôme, les cellules
les rêves et la cendre

Ils étaient ensemble
et les voilà aujourd’hui
parfaitement silencieux
chacun d’eux sur une civière
s’acheminant vers la même tombe

(Aïcha Arnaout)

Illustration: Boris Taslitzky

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Journal (Marie-Anne Bruch)

Posted by arbrealettres sur 27 septembre 2016



 

Journal

J’étais seule
et légère.

Je n’écoutais pas
le silence.

La solitude épousait
les méandres du temps.

J’attendais
le goutte-à-goutte
d’un poème.

Tout fuyait
de la blancheur du sol
à la pénombre
du couloir.

La table
était sévère,
le cendrier navré
mais les volets
rêveurs.

Un poème
pouvait tomber du ciel.

Pas de doute,
j’étais seule.

Lasse

La nuit
m’affaiblissait.

Rien ne chantait
sous la lampe.

Je me résumais
à quelques gestes
mesurés.

L’aube viendrait
comme une intruse.

J’étais sans doute
la même que la veille
à une nuance près.

Il ne restait
de la tristesse
qu’une lassitude
dans les os.

L’amour était
une vague histoire
de nerfs.

Il manquerait
toujours quelque chose.

Je n’avais
rien à m’avouer.

Milieu de la nuit

La lampe ouvrait
la nuit en deux.

Des choses
belles ou terribles
se tramaient
de par le monde.

Les sièges vides
face à moi
me tenaient compagnie.

Par des nuits
comme celle-là
l’amour paraissait
quelque peu surhumain.

L’espérance
supposait
trop de patience,

et le temps de la nuit
était d’une extrême
lenteur.

Seul, on ne sentait
ni sa force
ni sa faiblesse.

(Marie-Anne Bruch)

Son blog la boucheaoreilles ici
Illustration: Francine Van Hove

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’éclair du rien (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 6 septembre 2015



L’éclair du rien

Qu’est-ce qui se trame
En nos sols?

Qu’est-ce qui germe
A notre insu?

Qu’est-ce qui subsiste
Face à l’assaut final
Devant l’éclair du rien?

(Andrée Chedid)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :