Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘séducteur’

Départ (Joseph von Eichendorff)

Posted by arbrealettres sur 22 mars 2018




Illustration: ArbreaPhotos
    
Départ

l’air plus tiède arrive par bandes
le printemps me rencontre-t-il
des bois partent des cors de chasse
l’ardeur dans les yeux pétille
et toujours plus le clair tumulte
par vague magique sauvage
le monde est beau descends
ce fleuve de la vie t’appelle

et qui ne voudrait s’éprouver
loin de vous le vent m’entraîne
je veux descendre le fleuve
un rayon pur bonheur m’aveugle
mille voix séductrices claquent
de flamme est le vent
et voyage je ne demande pas
où tu vas

***

Frische Fahrt

Laue Luft kommt blau geflossen,
Frühling, Frühling soil es sein !
Waldwärts Hörnerklang geschossen,
Mut’ger Augen lichter Schein ;
und das Wirren bunt und bunter
Wird ein magisch wilder Fluß
In die schöne Welt hinunter
Lockt dich dieses Stromes Gruß

Und ich mag mich nicht bewahren !
Weit von euch treibt mich der Wind
Auf dem Strome will ich fahren,
Von dem Glanze Selig blind !
Tausend Stimmen lockend schlagen,
Hoch Aurora flammend weht,
Fahre zu ! ich mag nicht fragen,
Wo die Fahrt zu Ende geht !

(Joseph von Eichendorff)

 

Recueil: Poèmes de l’étrange départ
Traduction: Philippe Marty
Editions: Grèges

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu arrives (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 31 juillet 2017



Illustration: Thierry Lambert
    
Tu arrives — tes bras sont deux chansons
Horizon séducteur
Sorti des blessures du lieu

(Adonis)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je sais un nid charmant et tendre (Théophile Gautier)

Posted by arbrealettres sur 5 juillet 2017



Illustration: Alberto Vargas  
    
Je sais un nid charmant et tendre
Où niche l’oiseau bleu du cœur,
L’oiseau dont nul ne peut entendre
Sans tressaillir, l’accent vainqueur ;

Nid plein de grâces sans pareilles,
Qui, sous un rayon de gaieté,
Scintillent comme des abeilles
Dans l’or des aurores d’été.

Formé de fleurs fraîches écloses,
Œuvre admirable de l’amour,
Des perles, des feuilles de rosés,
Dessinent son riant contour.

Écrin délicieux que dore
La jeunesse en traits éclatants ;
D’où s’échappe, ailée et sonore,
La vive chanson du printemps ;

D’où sort une divine haleine,
Comme d’un calice vermeil
Qui livre aux souffles de la plaine
Son sein tout baigné de soleil.

Nid séducteur où rit l’ivresse,
Cachant ses secrètes ardeurs,
Comme une coupe enchanteresse
Dont les bords sont voilés de fleurs.

Plus mignon qu’un nid d’oiseau-mouche,
Plus frais qu’un cœur de rose-thé, —
Ce nid ravissant…, c’est ta bouche,
Doux paradis de volupté,

Où les désirs, ramiers fidèles,
Volent toujours inapaisés,
Et vont provoquer à coups d’ailes
L’essaim palpitant des baisers !

(Théophile Gautier)

 

Recueil: Poètes du Baiser
Editions: Société des Éditions LOUIS-MICHAUD

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Portrait d’un séducteur (Alain Bosquet)

Posted by arbrealettres sur 31 mars 2017



Portrait d’un séducteur

Il va de lit en lit, de caresse en caresse, de salive en salive.
Il se perd dans la femme comme on se perd dans les forêts les plus crépues.
Il aime aimer, pour n’avoir pas à réfléchir.

Il ne respire bien que sous la peau des autres.
Sa grande volupté consiste à se dissoudre, tantôt dans une bouche et tantôt dans un ventre.
Après l’amour, il balbutie quelques syllabes,

désespère de soi et finit par offrir
son squelette aux passants : on a toujours besoin
d’une potence, aux heures molles de la nuit.

Il ne veut pas d’identité, n’étant complice d’aucun destin.
Sa joie serait qu’on le confonde avec sa lèvre ou sa muqueuse ou son genou.

(Alain Bosquet)

 Illustration: Boris Baranoff Rossine

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tes bras sont deux chansons (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 10 octobre 2016



Tu arrives – tes bras sont deux chansons
Horizon séducteur
Sorti des blessures du lieu

(Adonis)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 3 Comments »

RETOUCHE AU SÉDUCTEUR (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 23 août 2015



 

Vladimir Dunjic 2-The last veil [1280x768]

RETOUCHE AU SÉDUCTEUR

Celle qui l’a le plus aimé
il ne l’a point vue
toujours à coudre son pourpoint
à nouer ses lettres de différentes faveurs
à sortir les chiens
à respirer toute la nuit
la rue par laquelle il a fui

(Daniel Boulanger)

Illustration: Vladimir Dunjic

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :