Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘semé’

Vérité du coeur (Kathleen Raine)

Posted by arbrealettres sur 3 décembre 2018



Vérité du coeur : un moment hors du temps,
Grain de pollen à la dérive,
Si fin, si petit,
D’or sur le souffle de l’esprit
Semé dans cette chambre calme.

***

Heart’s truth: a moment out of time,
Pollen grain adrift,
How small and fine,
Golden upon the spirit’s breath
Into that quiet chamber sown.

(Kathleen Raine)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

PURIFIEZ (Kathleen Raine)

Posted by arbrealettres sur 2 décembre 2017




PURIFIEZ

PURIFIEZ ma peine,
Pleurante pluie,
Nuages qui vous envolez
Au loin sur des pays où nul ne sait
Du coeur de qui coulent les larmes du monde.

Purifiez
Ma peine, étincelants rayons
De la lumière du soleil qui voyage à jamais au loin
D’ici et maintenant, où je repose.

Purifiez
La peine du coeur dans la poussière, dans la tombe
Et tracez le sillon où le blé est semé,
Fin et commencement.

Purificatrice je pleure
De tout le souffle des vivants,
Tout haut comme le désespoir, ou tout bas
Comme un soupir, voix
De l’air, des vents
Qui résonnent à jamais dans l’harmonie des étoiles.

***

PURIFY

PURIFY my sorrow,
Weeping rain,
Clouds that blow
Away over countries where none know
From whose heart world’s tears flow.
Purify
My sorrow, bright beams
Of the sun’s light that travels for ever away
From here and now, where I lie.

Purify
Heart’s sorrow in the dust, in the grave
And furrow where the corn is sown,
End and beginning.

Purifier I cry
With the breath of the living,
Loud as despair, or low
As a sigh, voice
Of the air, of the winds
That sound for ever in the harmony of the stars.

(Kathleen Raine)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’immense nuit (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 3 juillet 2017




    
L’immense nuit du monde
Semée d’étoiles
Prendrait-elle jamais sens
Hors de notre regard ?

Et l’immonde de notre nuit
Trouée de cris
Susciterait-il jamais écho
Hors de notre ouïe ?

(François Cheng)

 

Recueil: A l’orient de tout
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

AUBADE (Francis Vielé-Griffin)

Posted by arbrealettres sur 11 février 2016



AUBADE

Suis vers l’aurore fauve et dorée
La sente herbue et qui court à l’orée,
Gai d’une heure remémorée,
Sans rêver la gloire laurée
— (La vie exulte en joie ignorée), —

Ne pense pas à l’avenir;
Nulles volontés n’en sont maîtresses,
Vis, ce lent jour, de souvenir;
La gloire, elle pourra venir,
Mais ne vaudra pas tes détresses
— (La mare luit autour du Menhir). —

Si ton âme déborde et s’épanche,
C’est que ta vie est pleine à jamais;
Si, lourde d’épis, la moisson penche,
Tes douleurs les avaient semés
— (Quelle âme pâlit dans l’aube blanche?) —

L’été te rie, Amour te ceigne
Du manteau léger de ses ailes;
Le frisson auroral t’étreigne
D’un unisson de chanterelles
— (Quel cygne en l’aurore chante et saigne?)

(Francis Vielé-Griffin)

Illustration: Lahitte

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :