Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘s’empourprer’

Moisson (Attila Jozsef)

Posted by arbrealettres sur 12 juin 2018



Moisson

Ils sont grands, ils sont forts, ils fauchent le froment,
Et cueillant des épis les suit plus d’une femme.
Sur la pointe des faux, le soleil met sa flamme,
Les fronts polis, cuivrés, s’empourprent lentement.
Hommage, espoir, les blés à leurs pieds ondulant
Se couchent alanguis au rythme de la lame
Tel l’enfant croulant sur sa mère qu’il réclame,
Et la soif supplicie le pauvre chien suant.

Sous la fraîcheur d’un arbre un garçon vient saisir
Sa large gourde. Il boit. Il s’humecte à plaisir.
Puis regagnant le champ se remet à l’ouvrage.

Le soleil furieux a redoublé d’ardeur
Mais les gerbes ont crû parmi les gens en nage
Et la vie a gagné et triomphe en vainqueur.

(Attila Jozsef)


Illustration: Léon-Augustin L\’Hermitte

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pollen (Edmond Jabès)

Posted by arbrealettres sur 7 juin 2018



Blessure d’âme appel de la
plante en péril Les corolles
s’empourprent au passage
des dieux

(Edmond Jabès)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pommes éparses (Philippe Jaccottet)

Posted by arbrealettres sur 1 janvier 2017



 

Pommes éparses
sur l’aire du pommier

Vite!
Que la peau s’empourpre
avant l’hiver!

(Philippe Jaccottet)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 2 Comments »

Pommes éparses sur l’aire du pommier (Philippe Jaccottet)

Posted by arbrealettres sur 16 mai 2016



Pommes éparses
sur l’aire du pommier

Vite!
Que la peau s’empourpre
avant l’hiver!

(Philippe Jaccottet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

A TELLE ENSEIGNE (Paul Gilson)

Posted by arbrealettres sur 10 juillet 2015



 

Roland H. Heyder   (16) [1280x768]

A TELLE ENSEIGNE

D’UN pied de nez vers la rue
Pastourelle
l’enseigne de Polichinelle
changeant le décor à vue
fait neiger le jour de l’An
blanchisseur pour chaperons rouges
et s’empourprer les manteaux blancs
au carreau des spectres d’un bouge
en procession du Saint Sang

Roi des fous croquant la fève
du dimanche
quand l’ombre tombe des manches
de mon rempailleur de rêves
je cherche le mille pertuis
qui fleurit au Pas de la Mule
sous l’auvent où Dieu fut bouilli
par le sorcier gobeur de bulles
chez un échaudeur de la nuit

O brocante des années
sans mémoire
la cire coule dans l’armoire
désolante des poupées
qui n’auront plus droit de regard
Voici le temps mort de l’éclipse
bureaucratique et les buvards
sécheront pour l’Apocalypse
les pleurs des enfants nés trop tard

(Paul Gilson)

Illustration: Roland H. Heyder

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pommes éparses (Philippe Jaccottet)

Posted by arbrealettres sur 26 avril 2015



 

Pommes éparses
sur l’aire du pommier

Vite !
Que la peau s’empourpre
avant l’hiver!

(Philippe Jaccottet)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :