Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Seng Ts’an)’

Ce qui existe n’Est pas Ce qui Est n’existe pas (Seng Ts’an)

Posted by arbrealettres sur 16 août 2016



Ce qui existe n’Est pas
Ce qui Est n’existe pas
S’il n’en était ainsi
inutile d’être attentif

Un en Tout
Tout en Un
Si seulement vous pouvez être Cela
Pourquoi se préoccuper d’imperfection?

Le Coeur et la sincérité ne sont pas duels
La non-dualité est la sincérité du Coeur
Le dire du mot cesse
Sans passé, futur, présent

(Seng Ts’an)

Illustration: Fractale

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

L’illusion engendre calme et trouble (Seng Ts’an)

Posted by arbrealettres sur 16 août 2016




L’illusion engendre calme et trouble
L’éclairement est sans goût ni dégoût
Toute limite est duelle
Délibérer est inutile

Songes, mirages, fleurs du vide
pourquoi se fatiguer à les saisir ?
Gain, perte, juste, injuste,
en un instant qu’ils disparaissent totalement !

Si l’oeil ne dort pas
tous les rêves cessent d’eux-mêmes
Si le Coeur ne divise pas
les dix-mille-dharma sont l’Unique Réel

*

(Seng Ts’an)

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Unique Réel, mystère des formes (Seng Ts’an)

Posted by arbrealettres sur 16 août 2016



Unique Réel, mystère des formes
Causalités simplement oubliées
Les dix-mille-dharma vus unis
retournent à la nature propre

Anéantissez le pourquoi des choses !
Plus possible alors de comparer
Le mouvement arrêté cesse de bouger
Le repos mouvementé ne s’arrête pas

Les limites de l’ultime
ne sont pas gardées par des lois
l’Esprit éclairé uni à l’identité
siège au lieu où cesse toute activité

*

(Seng Ts’an)

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Quand le Coeur s’unifie (Seng Ts’an)

Posted by arbrealettres sur 16 août 2016



Si le monde vide paraît changer
c’est par notre ignorance
Inutile de chercher la vérité
abandonnez plutôt les opinions

Ne vous attachez pas aux dualités
veillez à ne pas les suivre
Dès qu’apparaissent bien et mal
le Coeur se perd dans la confusion

Le deux découle de l’un
mais ne vous attachez pas à l’un
Quand le Coeur s’unifie sans s’accrocher à l’un
les dix-mille-lois ne l’affectent pas

*

(Seng Ts’an)

 

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Parfaite comme la grande vacuité (Seng Ts’an)

Posted by arbrealettres sur 16 août 2016



Parfaite comme la grande vacuité
sans manque ni excès
Choisir entre accepter ou renoncer
nous la fait perdre de vue

Ne recherchez pas le monde extérieur
ne vous attardez pas dans le vide intérieur
Demeurez serein dans l’Unité
et le dualisme disparaîtra de lui-même

En cessant d’agir pour retourner à la quiétude
la passivité vous agitera davantage
Le dualisme est obstruction
mieux vaut s’accorder à l’Unité

(Seng Ts’an)

Illustration

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Si en un instant vous Retournez à la Lumière (Seng Ts’an)

Posted by arbrealettres sur 15 août 2016



Sans comprendre l’Unité
l’échec est double :
Nier l’existence c’est s’y engloutir
Poursuivre le vide c’est lui tourner le dos

Plus nous parlons, plus nous pensons
et plus nous nous égarons
Balayant discours et raisonnements
nul lieu où ne pas circuler

Le Retour à la racine atteint le Sens
Suivre les apparences éloigne du Principe
Si en un instant vous Retournez à la Lumière
vous transcenderez le vide de ce monde

*

(Seng Ts’an)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Doutes et hésitations complètement disparus (Seng Ts’an)

Posted by arbrealettres sur 8 août 2016



Doutes et hésitations complètement disparus
la juste sincérité s’accorde et se redresse
Plus rien à retenir
et pas à se souvenir

Clarté du vide, nature propre
sans que s’épuise la vigueur spirituelle
Ne pensez pas à établir des jugements
Réel connu : appréciation tordue

En sa vraie réalité, le Dharma est ultime
Il n’y a ni l’autre ni moi-même
Désirant subitement s’y accorder
la seule parole : non-dualité

*

(Seng Ts’an)

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Réaliser la Voie n’est pas difficile (Seng Ts’an)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2016



Réaliser la Voie n’est pas difficile
mais évitez de choisir
Pourvu d’être sans haine ni amour
l’illumination alors vous pénètre

Au moindre écart
le Ciel et la Terre se séparent
Pour maintenant s’y accorder
ne pensez ni à obéir ni à désobéir

Le combat entre obéir et désobéir
provoque la maladie du Coeur
Si vous ne discernez pas le sens profond
vous vous fatiguerez en vain à pacifier votre mental

(Seng Ts’an)


Illustration retirée sur demande de l’artiste

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 8 Comments »

Tout est uni en non-dualité (Seng Ts’an)

Posted by arbrealettres sur 2 juillet 2016


Tout est uni en non-dualité
Rien qui n’y soit contenu
Les Sages, dans les dix-directions
pénètrent tous ce Fondement

Le Fondamental, hors de l’espace-temps
Une pensée ? Dix-mille ans !
Sans être ou ne pas être
Les dix-directions sont en vue

L’infime petit est pareil au grand
Vaines extrémités des limites
L’infiniment grand est pareil au petit
On ne voit pas trace de limites

*

(Seng Ts’an)

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sans loi pas de faute sans Coeur pas de vie (Seng Ts’an)

Posted by arbrealettres sur 2 juillet 2016



Sans loi pas de faute
Sans Coeur pas de Vie
Que les pouvoirs aillent jusqu’aux limites de la destruction
les limites suivront la noyade des pouvoirs

Les limites viennent des limites des capacités
Les capacités viennent des possibilités des limites
Désir et savoir, ces deux extrémités
à l’origine sont unité, vacuité

Dans le vide unique les deux s’identifient
chacun contenant les dix-mille-formes
Ne pas distinguer subtil et grossier
vaut mieux qu’être partial et sectaire

*

(Seng Ts’an)

 

Illustration: Daniel Martineau

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :