Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘s’ensabler’

Il y a des matins… (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 6 juillet 2018



Il y a des matins…

Il y a des matins en ruine
Où les mots trébuchent
Où les clés se dérobent
Où le chagrin voudrait s’afficher

Des jours
Où l’on se suspendrait
Au cou du premier passant
Pour le pain d’une parole
Pour le son d’un baiser

Des soirs
Où le coeur s’ensable
Où l’espoir se verrouille
Face aux barrières d’un regard

Des nuits
Où le rêve bute
Contre les murailles de l’ombre

Des heures
Où les terrasses
Sont toutes
Hors de portée.

(Andrée Chedid)


Illustration: Jean-Louis Manuel

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

A force de lumière (Jean Joubert)

Posted by arbrealettres sur 23 juillet 2016



A force de lumière un visage se consume
et devient étranger.
Le geste s’ensable,
la chair calcifiée chancelle,
la voix même s’éteint
comme s’il neigeait sur sa bouche

(Jean Joubert)


Illustration: Jean-Jacques Henner

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

LE BUFFET (Gérard Noiret)

Posted by arbrealettres sur 30 juin 2015




LE BUFFET

Sommé de se taire, bon
tout juste bon à signer des chèques,
il est au fond un père Goriot qui s’ignore.
S’il place et déplace et replace les verres,
il n’a plus envie de consentir
au moindre effort… Il pleut,
il pleut sur bien plus qu’aujourd’hui.
Dans les tiroirs s’ensablent
les fèves d’anciennes épiphanies.

(Gérard Noiret)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :