Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘s’entendre’

L’ART D’AIMER (Manuel Bandeira)

Posted by arbrealettres sur 28 mai 2017



 

L’ART D’AIMER

Si tu veux sentir le bonheur d’aimer, oublie ton âme,
C’est l’âme qui gâte l’amour.
En Dieu seul, elle peut trouver satisfaction,
Jamais en une autre âme.
En Dieu seul — ou hors du monde.

Les âmes sont incommunicables.

Laisse ton corps s’entendre avec un autre corps.

Les corps s’entendent, les âmes non.

(Manuel Bandeira)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il y a beaucoup d’arbres (Pierre Albert-Birot)

Posted by arbrealettres sur 6 mai 2017



    
Il y a beaucoup d’arbres qui vivent ensemble
Ils se sont pas tous de la même famille et ils s’entendent bien
Il y a beaucoup de têtes penchées les unes sur les autres

On a coupé quelques arbres pour que les hommes puissent passer
Mais les arbres semblent s’aimer beaucoup les uns les autres
Et ceux qui sont restés se tendent les bras par-dessus la route
Cette étrangère indifférente qui les sépare
Qui continue toujours et pourtant ne va pas partout

Les arbres ont très bon coeur la forêt est très hospitalière
C’est peut-être parce que les arbres ont toujours la tête près du ciel

(Pierre Albert-Birot)

 

Recueil: Poèmes à l’autre moi précédé de La Joie des sept couleurs et suivi de Ma morte et de La Panthère noire
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Cercle (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 6 avril 2017


cercle

 

Tu es un frère,
On peut s’entendre.

Fais-moi pareil,
Enferme-moi.

Réchauffons-nous,
Vivons ensemble
Et méditons.

(Guillevic)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un couple n’est pas fait pour s’entendre (Grégoire Lacroix)

Posted by arbrealettres sur 12 mars 2017



Un couple n’est pas fait pour s’entendre
mais pour s’écouter.

(Grégoire Lacroix)

Découvert chez la boucheaoreilles ici

Illustration: Karen L’Hémeury

 

Posted in humour, méditations | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Solitude (Alain Bosquet)

Posted by arbrealettres sur 5 novembre 2016



Solitude

Il parlait aux volcans
et s’entendait avec les fleuves.
Le soir, il tutoyait les astres malheureux.
Il signait des traités :
girafes par ci,
vautours par là.
Il écoutait les doléances du caillou,
et partageait ses souvenirs
avec tant d’horizons déçus !
À force de comprendre
l’azur et la planète,
il s’éloignait de ses semblables.
Hommes très droits, hommes très justes,
apprenez-lui
à être un peu moins seul.

(Alain Bosquet)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Souffles (Birago Diop)

Posted by arbrealettres sur 2 novembre 2016



Jeanie Tomanek shade [1280x768]

Souffles

Ecoute plus souvent
Les Choses que les Etres
La Voix du Feu s’entend,
Entends la Voix de l’Eau.
Ecoute dans le Vent
Le Buisson en sanglots :
C’est le Souffle des ancêtres.

Ceux qui sont morts ne sont jamais partis :
Ils sont dans l’Ombre qui s’éclaire
Et dans l’ombre qui s’épaissit.
Les Morts ne sont pas sous la Terre :
Ils sont dans l’Arbre qui frémit,
Ils sont dans le Bois qui gémit,
Ils sont dans l’Eau qui coule,
Ils sont dans l’Eau qui dort,
Ils sont dans la Case, ils sont dans la Foule :
Les Morts ne sont pas morts.

Ecoute plus souvent
Les Choses que les Etres
La Voix du Feu s’entend,
Entends la Voix de l’Eau.
Ecoute dans le Vent
Le Buisson en sanglots :
C’est le Souffle des Ancêtres morts,
Qui ne sont pas partis
Qui ne sont pas sous la Terre
Qui ne sont pas morts.

Ceux qui sont morts ne sont jamais partis :
Ils sont dans le Sein de la Femme,
Ils sont dans l’Enfant qui vagit
Et dans le Tison qui s’enflamme.
Les Morts ne sont pas sous la Terre :
Ils sont dans le Feu qui s’éteint,
Ils sont dans les Herbes qui pleurent,
Ils sont dans le Rocher qui geint,
Ils sont dans la Forêt, ils sont dans la Demeure,
Les Morts ne sont pas morts.

Ecoute plus souvent
Les Choses que les Etres
La Voix du Feu s’entend,
Entends la Voix de l’Eau.
Ecoute dans le Vent
Le Buisson en sanglots,
C’est le Souffle des Ancêtres.

Il redit chaque jour le Pacte,
Le grand Pacte qui lie,
Qui lie à la Loi notre Sort,
Aux Actes des Souffles plus forts
Le Sort de nos Morts qui ne sont pas morts,
Le lourd Pacte qui nous lie à la Vie.
La lourde Loi qui nous lie aux Actes
Des Souffles qui se meurent
Dans le lit et sur les rives du Fleuve,
Des Souffles qui se meuvent
Dans le Rocher qui geint et dans l’Herbe qui pleure.
Des Souffles qui demeurent
Dans l’Ombre qui s’éclaire et s’épaissit,
Dans l’Arbre qui frémit, dans le Bois qui gémit
Et dans l’Eau qui coule et dans l’Eau qui dort,
Des Souffles plus forts qui ont pris
Le Souffle des Morts qui ne sont pas morts,
Des Morts qui ne sont pas partis,
Des Morts qui ne sont plus sous la Terre.

Ecoute plus souvent
Les Choses que les Etres
La Voix du Feu s’entend,
Entends la Voix de l’Eau.
Ecoute dans le Vent
Le Buisson en sanglots,
C’est le Souffle des Ancêtres.

(Birago Diop)

A écouter http://neveu01.chez-alice.fr/birasouf.htm

Illustration: Jeanie Tomanek

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ne s’entend plus que le chant des astres (Jean-Paul Hameury)

Posted by arbrealettres sur 30 août 2016



Demeure au ciel
quelque temps
reflet des larmes.

Mais le temps passe
et les vents
et s’accroît l’usure de ce coeur.

Toutes cicatrices bues
ne s’entend plus
que le chant des astres
plus fort que les derniers élans.

(Jean-Paul Hameury)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

UN SEUL THÉÂTRE (Jean Rousselot)

Posted by arbrealettres sur 28 août 2016



UN SEUL THÉÂTRE

Plus obscur s’il se peut
Mais c’est toujours le même
Théâtre sous la peau

Côté jardin l’amas
Des sentiments gâtés
Des foudres émoussées

Côté cour l’incurable
Echolalie des choses

Côté public l’éternité
Qui se cramponne à notre coeur
Comme un nageur fourbu.

De toutes façons les dieux
Sifflent si fort dans les cintres
Qu’on ne s’entend pas mourir.

(Jean Rousselot)

Illustration: Brendan Monroe

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

On se réveille de son rêve quand on crie (Robert Mallet)

Posted by arbrealettres sur 14 août 2016



On se réveille de son rêve
quand on crie

est-ce ainsi que commence ou s’achève
une vie?

on naît comme on meurt de s’entendre
un peu trop

mais crie et chante, attise tes mots
sous la cendre

préfère à ton silence exsangue
les échos

de ce qui craque et germe dans ta gangue.

(Robert Mallet)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Plein jour (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 19 juin 2016




De même substance
semblent la feuille, la pierre
le pas qui s’entend seul;
en comprimant sa poitrine
de ses bras gracieux
la fille d’une nuit chaude
s’oblige à s’asseoir et dormir
un moment sur son épaule nue
l’oiseau bat de l’aile
avant de rejoindre
la hutte où vit l’inconnu
aux yeux verts grands ouverts.

(Jean Follain)

Illustration: Rafal Olbinski

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :