Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘sierra’

J’ai rêvé que tu m’emmenais sur un blanc sentier (Antonio Machado)

Posted by arbrealettres sur 1 août 2018



J’ai rêvé que tu m’emmenais
sur un blanc sentier,
parmi la verte campagne,
vers l’azur des sierras,
vers les montagnes bleues,
par un matin serein.

J’ai senti ta main dans la mienne,
ta main de compagne,
ta voix d’enfant à mon oreille
comme une cloche neuve,
comme une cloche vierge
d’une aube de printemps.

Ta voix et ta main, en rêve,
étaient si vraies!…
Vis, mon espérance! qui sait
ce qu’emporte la terre!

(Antonio Machado)

Illustration: Emil Nolde

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Saisir (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 19 mai 2018



Saisir

Recueillir le grain des heures
Étreindre l’étincelle
Ravir un paysage
Absorber l’hiver avec le rire
Dissoudre les noeuds du chagrin
S’imprégner d’un visage
Moissonner à voix basse
Flamber pour un mot tendre
Embrasser la ville et ses reflux
Écouter l’océan en toutes choses
Entendre les sierras du silence
Transcrire la mémoire des miséricordieux
Relire un poème qui avive
Saisir chaque maillon d’amitié.

(Andrée Chedid)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

CHANT DE PRÉPARATIFS (Elvio Romero)

Posted by arbrealettres sur 25 juillet 2016


 

CHANT DE PRÉPARATIFS

Avec des fleurs de la sierra
j’entourerai le feu de la première nuit
où tu seras mienne ;
avec l’eau de la rosée nous laverons
la chair du cerf et tout le reste.

Tel sera mon lieu
et le tien.
Ma guitare
vibrera pour toi seule ;
je t’offrirai
des anneaux de corail et des bagues de feuilles ;
dans le ciel brillera
l’iris vert du toucan, brilleront son bec d’or
et le vol des ramiers.

Avec des fleurs
de la sierra, tout sera dressé : la couleur
de la dentelle ornant la table, le parfum qui irriguera
la paix de la prairie et le verre du voyageur.
L’éperon prêt pour l’immense galop
scintillera dans l’ombre.
Nous dînerons
en plein air et autour du feu.
Je chanterai à ton oreille
un air d’autres vallées, d’autre terre lointaine.

Tel sera mon lieu et le tien.

Telle aussi la cérémonie. Avec des fleurs
cueillies dans la sierra.

 

***

CANTAR DE VÍSPERA

Con flores de la cordillera
circundaré la hoguera de la primera noche
en que te tenga ;
con agua de relente se lavarán la carne
del venado y lo demás.

Así será mi sitio

y será el tuyo.
Mi guitarra
cantará solamente para ti ;
zarcillo de coral
será mi ofrenda y de ramales los anillos ;
brillarán por el cielo
el iris verde del tucán, su pico de oro,
y el vuelo de las torcazas.

Con flores
de la cordillera se hará todo : el color del encaje
de adorno de la mesa, el perfume que riegue
la paz de la pradera y el vaso para el viajero.
La espuela puesta para el ancho galope
fulgurará en la sombra
Cenaremos a la intemperie
y alrededor del fuego.
Entonaré en tu oído
un aire de otros valles y otra tierra lejana.

Así será mi sitio y será el tuyo.

La ceremonia se hará así, con flores
traídas de la cordillera.

(Elvio Romero)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hautes sierras aux gorges nues (Jean Moréas)

Posted by arbrealettres sur 21 novembre 2015



Hautes sierras aux gorges nues

Hautes sierras aux gorges nues,
Lacs d’émeraude, lacs glacés,
Isards sur les crêtes dressés,
Aigles qui planez par les nues ;

Sapins sombres aux larges troncs,
Fondrières de l’Entécade
Où chante la fraîche cascade
Derrière les rhododendrons ;

Et vous, talus plantés d’yeuses,
Irai-je encor par les sentiers
Mêlant les rouges églantiers
A la pâleur des scabieuses ?

Dans les massifs emplis de geais
Mènerai-je encore à la brune
La jeune belle à la peau brune,
Au pied mignon, à l’oeil de jais ?

(Jean Moréas)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »