Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Silvia Baron Supervielle)’

Ce qu’on entend sans trêve (Silvia Baron Supervielle)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2021




ce qu’on entend
sans trêve
parler au fond
de soi muet
crève soudain
la terre du
papier

(Silvia Baron Supervielle)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le silence du jardin (Silvia Baron Supervielle)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2021




Le silence du jardin

des signes
en losange
disposent
le silence
du jardin

(Silvia Baron Supervielle)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Loin de moi (Silvia Baron Supervielle)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2021




loin de moi
si un mot
pouvait lancer

l’accord
de ma poitrine
emprisonné

(Silvia Baron Supervielle)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Longtemps (Silvia Baron Supervielle)

Posted by arbrealettres sur 20 octobre 2021




longtemps
fixés
sur la route

les yeux
sans
l’entrevoir
(Silvia Baron Supervielle)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Je persévère (Silvia Baron Supervielle)

Posted by arbrealettres sur 4 juillet 2020




si je bascule
sur la corde
du chemin

je persévère
sur le fil
de l’espace

(Silvia Baron Supervielle)

Illustration: Alain Chayer

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 4 Comments »

Le vent fou (Silvia Baron Supervielle)

Posted by arbrealettres sur 21 avril 2020




Le vent fou

une mer enlève
mes yeux et un rêve
efface peu à peu
mon visage

un sol emporte
mon pas et un ciel
laisse ma mémoire
dans le vide

le vent mais un
vent fou me frappe
toujours au même
endroit

(Silvia Baron Supervielle)

Illustration: Vincent Van Gogh

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Centre imprenable (Silvia Baron Supervielle)

Posted by arbrealettres sur 11 novembre 2019




Centre imprenable

que j’aille par le nord
où s’avancent mes pas
ou que je reste au sud
saisie par mes pensées
que je voyage ailleurs
sans mémoire imaginant
le souvenir dépouillé
de distance sur la côte
que j’habite les règnes
du rêve ou les empires
de l’amour tout sera
équidistant du même
centre imprenable

(Silvia Baron Supervielle)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Par-delà (Silvia Baron Supervielle)

Posted by arbrealettres sur 5 juin 2018




par-delà
l’aveugle
oubli et
l’étrange
océan

(Silvia Baron Supervielle)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

La voix (Silvia Baron Supervielle)

Posted by arbrealettres sur 5 août 2017




    
la voix connaît
un rythme
qui la cherche
et me tient
à l’écart

(Silvia Baron Supervielle)

 

Recueil: Sur le fleuve
Editions: Arfuyen

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

A ma mère (Silvia Baron Supervielle)

Posted by arbrealettres sur 3 août 2017




    
à ma mère enfin aujourd’hui
dédier ces lignes fragiles
qui se vident goutte à goutte
de leurs pauvres prières vaines
ces pensées qui survolent
sa photographie et se retirent
ce rêve indemne incapable
de concevoir tant de beauté
ces heures qui me renvoient
à sa présence impalpable
et à la réalité de son absence
ce sourire qui vient du sien
de son regard limpide offert
à la conversion de l’au-delà
ce silence donné en partage
qui n’a pas de souvenir
alors que son sang coule
dans le mien ébloui

(Silvia Baron Supervielle)

 

Recueil: Sur le fleuve
Editions: Arfuyen

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :