Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘s’immiscer’

Parfois, en ces jours (Fernando Pessoa)

Posted by arbrealettres sur 6 février 2022




Illustration: ArbreaPhotos
    
Parfois, en ces jours à la lumière exacte et parfaite,
En lesquels les choses ont toute la réalité qu’elles peuvent avoir,
Je me demande à moi-même lentement
Pourquoi je vais moi aussi jusqu’à attribuer
De la beauté aux choses.

De la beauté, une fleur en aurait-elle par hasard ?
Un fruit aurait-il par hasard de la beauté ?
Quе non : ils ont couleur et forme
Et existence, rien de plus.
La beauté est le nom de quelque chose qui n’existe pas
Quе je donne aux choses en échange du plaisir qu’elles me donnent.
Elle ne signifie rien.
Alors pourquoi est-ce que je dis des choses : elles sont belles ?

Eh oui, même en moi, qui ne vis que de vivre,
Invisibles, ils s’immiscent, les mensonges des hommes
Devant les choses,
Devant les choses qui tout simplement existent.
Qu’il est difficile d’être soi-même et de ne voir que le visible!

(Fernando Pessoa)

Recueil: Oeuvres poétiques
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

ENCORE ELLES (Pierre Morhange)

Posted by arbrealettres sur 28 mars 2018



ENCORE ELLES

Leur réglerai-je leur compte aux cloches?
– Non. Pas avec un poème.
Car elles m’apportent une tristesse étrangère :
Pas celle de la terre, pas celle du ciel ennemi,
Pas celle de mes frères, pas celle du cimetière
Qui dresse son herbe aiguë dans mon thorax.
C’est le passé qui les a chargées
De continuer à le faire entendre
Et sans mérite elles le jouent
Pour qu’il accompagne nos à-coups,
S’immisce à nos genoux,
Enlise nos tristesses aiguës à nous.

(Pierre Morhange)


Illustration: Isidore Granville

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Pourquoi s’absente l’ardeur (Tahar Ben Jelloun)

Posted by arbrealettres sur 3 août 2017



Illustration: Edward Hopper
    
Pourquoi s’absente l’ardeur
Et s’effacent les baisers longs
Pourquoi le nuage quitte le ciel
Et vient s’immiscer entre nous?
C’est une vieille histoire
Où toutes les audaces s’éclipsent
Où les questions tombent
En faisant des trous dans le lien.

(Tahar Ben Jelloun)

 

Recueil: Que la Blessure se ferme
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au hasard des jours (Georges Bonnet)

Posted by arbrealettres sur 5 mai 2016



Au hasard des jours
un adolescent se jette
du dixième étage, des insectes s’immiscent
entre mur et cloison
l’enfant retardé s’étonne d’un miroir
la page d’un cahier
est arrachée pour une tache
Ainsi s’épuise
lentement le temps

(Georges Bonnet)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :