Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘sincérité’

Soleil (J.J. Grandville)

Posted by arbrealettres sur 5 octobre 2018



Soleil

[De la difficulté de convertir un Aztèque]
Une fois baptisé sous le nom d’Esteban, l’Aztèque se fixa à Mexico,
où il vécut d’une pension modique que lui faisait le gouvernement
en qualité de descendant de Montézuma.
Des doutes s’étaient élevés plusieurs fois sur la sincérité de sa conversion,
et on songeait à le faire passer de nouveau devant le saint-office, lorsqu’il tomba gravement malade.
Il demanda à voir un médecin: ses voisins, plus charitables, lui envoyèrent un prêtre.

—Frère Esteban, lui dit le prêtre, le moment est venu de recommander votre âme à Dieu.
—Je ne m’appelle pas Esteban, dit la cacique, on me nomme Tumilco. Allez-vous en.
—Songez à Dieu, mon frère.
—Ton Dieu n’est pas le mien, reprit Tumilco; qu’on ouvre les fenêtres.
On obéit à ce désir. Le soleil à son déclin brillait encore à l’horizon.
—Voilà mon Dieu, s’écria le cacique, c’est celui de mes pères. Soleil, reçois ton enfant dans ton sein.
—Le prêtre se cacha les yeux avec la main, fit le signe de la croix, et murmura: Vade retro Satanas.
—Vous empêcheriez plutôt le tournesol de suivre le marche du soleil,
que ces héritiques de revenir au culte de leur astre. Voilà ce qu’on a gagné à ne pas le brûler.

Le voisin charitable qui prononçait cette oraison funèbre, ne se doutait pas que Tumilco le cacique
n’était autre chose que l’incarnation du Tournesol.
En adorant le soleil, il ne faisait que suivre la loi de la nature.

(J.J. Grandville)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Art poétique (Odilon-Jean Périer)

Posted by arbrealettres sur 16 février 2018



Illustration
    
Art poétique

Je fis ce masque pour mes frères
Avec l’or que j’avais volé
(Dieu des chanteurs, ami sévère)
A ma vieille sincérité.

Que leurs dédains m’ont réjoui !

– Toute ma vie agenouillée.
Un dieu s’y est épanoui
Comme une rivière emportée.

On peut revivre ! On peut se taire…

Ô éternité sans recours
Selon ta flamme solitaire
Ma lyre a dit ce mot d’amour.

(Odilon-Jean Périer)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’échec (Paul Auster)

Posted by arbrealettres sur 24 janvier 2017



 

échec

L’échec n’entache pas la sincérité de la tentative.

(Paul Auster)

Illustration

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , | 3 Comments »

Projets (Odilon-Jean Périer)

Posted by arbrealettres sur 22 août 2016



Projets

Tout contribue au philtre où baigne le poète.
Cette chambre elle-même a des vertus secrètes.
Ne me détrompez pas : tenu par son odeur
je trouve à votre sang une étrange vigueur.

Plions ce jaune corps à des songes pratiques !
Moi ne tolérant pas qu’une maigre logique
ravisse un si beau prêtre au culte de l’erreur,
je vous dis pastorale et pleine de fraîcheur.

A nous deux, cet hiver, indifférente épouse !
Sous la tonnelle morte aux couleurs de vos blouses
je saccage sans goût les appâts désolés
dont votre faux renom nourrit ma vanité.

Puisque l’on m’a lavé dans cette eau corrompue
je vais rester longtemps au tournant d’une rue
pour recevoir de vous avec placidité
le philtre desséché de ma sincérité.

(Odilon-Jean Périer)

Illustration: Edvard Munch

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ce qui existe n’Est pas Ce qui Est n’existe pas (Seng Ts’an)

Posted by arbrealettres sur 16 août 2016



Ce qui existe n’Est pas
Ce qui Est n’existe pas
S’il n’en était ainsi
inutile d’être attentif

Un en Tout
Tout en Un
Si seulement vous pouvez être Cela
Pourquoi se préoccuper d’imperfection?

Le Coeur et la sincérité ne sont pas duels
La non-dualité est la sincérité du Coeur
Le dire du mot cesse
Sans passé, futur, présent

(Seng Ts’an)

Illustration: Fractale

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Au café (Peter Turrini)

Posted by arbrealettres sur 15 août 2016



 

Au café
tu me décris
tes idées
sur l’amour.
Le plus important
étant pour toi la sincérité
et la fidélité.
Je suis prêt
à abonder
totalement
dans ton sens
si seulement ton genou
ne cesse jamais
d’effleurer
le mien.

(Peter Turrini)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 1 Comment »

Doutes et hésitations complètement disparus (Seng Ts’an)

Posted by arbrealettres sur 8 août 2016



Doutes et hésitations complètement disparus
la juste sincérité s’accorde et se redresse
Plus rien à retenir
et pas à se souvenir

Clarté du vide, nature propre
sans que s’épuise la vigueur spirituelle
Ne pensez pas à établir des jugements
Réel connu : appréciation tordue

En sa vraie réalité, le Dharma est ultime
Il n’y a ni l’autre ni moi-même
Désirant subitement s’y accorder
la seule parole : non-dualité

*

(Seng Ts’an)

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :