Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘solstice’

Il est une Zone aux Années égales (Emily Dickinson)

Posted by arbrealettres sur 16 décembre 2018



Il est une Zone aux Années égales
Que nul Solstice n’interrompt –
Dont le Soleil crée un perpétuel Midi
Et parfaites sont les Saisons –

Dont l’Été dans l’Été persiste
Avant que les Siècles de Juin
Et les Siècles d’Août cessent
Et que la Conscience soit – Midi –

***

There is a Zone whose even Years
No Solstice interrupt –
Whose Sun constructs perpetual Noon
Whose perfect Seasons wait –

Whose Summer set in Summer, till
The Centuries of June
And Centuries of August cease
And Consciousness – is Noon –

(Emily Dickinson)


Illustration: Odilon Redon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La nuit n’a plus sommeil (Katell Antoine)

Posted by arbrealettres sur 26 juillet 2018



le soleil pèse très peu
dans la balance.
la nuit n’a plus sommeil.

solstice d’hiver.

(Katell Antoine)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

AU MILIEU DE L’HIVER (Tomas Tranströmer)

Posted by arbrealettres sur 1 juillet 2018



AU MILIEU DE L’HIVER

Une lumière blême
jaillit de mes habits.
Solstice d’hiver.
Des tambourins de glace cliquetante.
Je ferme les yeux.
Il y a un monde muet
il y a une fissure
où les morts passent la frontière
en cachette.

(Tomas Tranströmer)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Ne me cherche jamais (Pierre Seghers)

Posted by arbrealettres sur 9 avril 2016



 
    
Ne me cherche jamais
Tu me cherchais?
Ne me cherche jamais,
je suis là,
embrassée du coeur aux chevilles
dans tes mains d’homme et ta mémoire.
Et nouée comme une pièce d’or
dans le trésor confidentiel de ta vie,
brigandée dans l’envers du temps…

Ne me cherche jamais,
je suis là,
la nuit peut bien sécher ses grands trains d’herbes fauves
et lancer sur ses rails le convoi des saisons,
elle peut bien passer de l’une à l’autre
sur ses passerelles d’orages ou le ventre sans ciel
des froids,
elle peut bien apporter ce qu’elle voudra,
ce qu’elle pourra,
sa rançon de fatigue ou sa ruée de rêves,
je suis où tu voulais que j’aille.

Ne me cherche jamais,
Nous allons là où ceux qui s’aiment vont ensemble,
épaule contre épaule,
dans le vent des solstices…

(Pierre Seghers)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les vents m’ont dit (Xavier Grall)

Posted by arbrealettres sur 16 juin 2015



 

Les vents m’ont dit

Viens avec moi
je te dirai le cri des sternes
et le psaume des pierres levées
(…)
Viens avec moi
je te dirai les dieux fraternels
dans les chapelles bleues
Viens
nous inventerons un pays mystique
violentes seront les femmes comme des solstices
il y aura des nids chantants dans les poutres
les nefs seront pleines d’hirondelles.

(Xavier Grall)

Découvert chez Lara ici
 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :