Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Sôseki)’

La brise d’automne se lève (Sôseki)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2019



Illustration
    
La brise d’automne se lève
Avec elle l’araignée
Toile scintillante

(Sôseki)

Découvert ici: http://laboucheaoreilles.wordpress.com/

Recueil: Sôseki Haïkus
Traduction: Elisabeth Suetsugu
Editions: Picquier poche

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Combien aimée (Sôseki)

Posted by arbrealettres sur 9 novembre 2019



Autumn Pine Forest

Combien aimée
L’odeur de la terre
L’automne avec ses pins!

(Sôseki)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Dans la froideur du matin (Sôseki)

Posted by arbrealettres sur 20 mai 2019



Dans la froideur du matin
Mes os sont vivants
Je reste immobile

(Sôseki)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Bouillon de riz (Sôseki)

Posted by arbrealettres sur 4 mai 2019



Sur mes entrailles
Le bouillon de riz
Verse trois gouttes de printemps

(Sôseki)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

L’automne est là (Sôseki)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2018



Illustration
    
L’automne est là
Qui dépose la rosée sur les susuki
Le sentiment qui m’habite
Pèse par trop
Sur mon coeur

(Sôseki)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Naguère, il y eut un jeune homme (Sôseki)

Posted by arbrealettres sur 4 août 2018




    
Naguère, il y eut un jeune homme qui, après avoir laissé un poème en testament,
s’est jeté du haut d’une cascade de cent ciquante mètres, dans un torrent.

Je pense que ce jeune homme a sacrifié sa précieuse vie pour le seul mot de beauté.

Cette mort est impétueux, mais il est difficile d’expliquer le motif qui a conduit à cette mort.
Ceux qui n’en saisissent pas le sens, peuvent-ils s’en moquer ?

(Sôseki)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le poète le plus heureux qui soit (Sôseki)

Posted by arbrealettres sur 10 février 2018




    
Force m’est d’admettre que le poète le plus heureux qui soit
ne saurait chanter avec autant d’ardeur que l’alouette,
sans la moindre distraction,
oublieux du passé comme de l’avenir,
tout entier à sa joie.

(Sôseki)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Chanson du cocher (Sôseki)

Posted by arbrealettres sur 10 février 2018



Illustration: Boris Vasilievich Smirnov 
    
Chanson du cocher
Passent les printemps
Sur les cheveux toujours plus blancs

(Sôseki)

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Volubilis (Sôseki)

Posted by arbrealettres sur 21 décembre 2017



Entre les feuilles du volubilis
Un reflet
Les prunelles du chat

(Sôseki)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

Les yeux levés vers le ciel (Sôseki)

Posted by arbrealettres sur 28 novembre 2017




    
Les yeux levés vers le ciel
Je compte les étoiles du printemps
Une deux trois

(Sôseki)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :