Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘souveraine’

MARGUERITE (Jacques Rabemananjara)

Posted by arbrealettres sur 24 décembre 2015




MARGUERITE

I

Mon jardin est peuplé de chimère et de fleurs :
Maturité des fruits ou promesse des roses ?
Marchant dans la blancheur des lis, mon ange en pleurs
Murmure des secrets au seuil des printemps roses.

Azure d’un vol bleu les confins de l’enclos !
Ah ! comme la beauté triste de tes murmures
Adoucirait mon coeur, si l’aveu des sanglots,
Ange, pouvait s’entendre au-delà des ramures !

Renaissantes splendeurs des lunes sur le parc !
Refrains des soleils morts qui traînent sous les branches !
Réveillez-vous, Espoirs, et soutenez un arc
Richement triomphal sur les pelouses blanches.

II

Guide-moi vers l’ombrage où nous attend l’Amour.
Garde bien l’oasis et les floraisons vertes :
Glorifiant la nuit sur la tombe du jour,
Glanons de beaux rayons aux murailles désertes.

Un astre que nos voeux sauront longtemps bénir
Unira nos destins flambants de feux de cierges.
Unique volupté ! Frissons de souvenir !
Ubéreuse aventure à travers les champs vierges !

Est-ce que je devrais, à l’ombre du bonheur,
Effeuiller de nouveau les peines et les larmes ?
Errants dans la forêt où chasse la Douleur,
Emploierons-nous la vie à conquérir des charmes ?

III

Rêves que j’ai formés depuis que ton regard
Remplace au firmament les miracles stellaires !
Reposons-nous tardifs dans la paix des remparts
Roses de crépuscule et de visions claires…

Il me faut t’ériger un temple de bambous,
Immoler à tes pieds ma plus tendre génisse.
Ivre, je répandrai son sang sur tes genoux :
Immobile elle aura l’ardeur du sacrifice.

Tenterai-je l’assaut des autels que défend
Ton geste impérial de sibylle et de reine ?
Tu fixeras plutôt dans mes songes fervents,
Timides et pieux notre heure souveraine.

Enlacés dans le faste et l’éclat du matin,
Ensemble nous lierons les gerbes du destin :
Et nous irons cueillir des fleurs de « Marguerite »
Enceintes de parfum, de silence et de rite…

(Jacques Rabemananjara)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :