Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘s’ouvrir’

LA CHANSON DES ÂGES PERDUS (Satprem)

Posted by arbrealettres sur 28 janvier 2023




    
LA CHANSON DES ÂGES PERDUS

Il y a quelque chose qui
manque qui manque tant
dans nos vies

Une fenêtre qui s’ouvrirait
un infini qui sourirait
un coin du coeur
qui s’enfoncerait
dans Ta grande vague
qui coulerait là
comme à jamais

Il y a quelque chose qui manque
qui manque tant
dans nos vies
Un quelque chose qui est pour toujours
qui comble chaque heure
comme une musique connue
comme une douceur perdue
et retrouvée dans cet instant

Il y a quelque chose qui crie qui crie tant dans nos vies
Quelque chose qui n’est pas là
et qui troue nos vies

d’une peine sans nom
d’un appel si vieux
qu’il est comme toutes les peines
du monde
d’un appel si chaud
qu’il est comme un amour
sans fond
pour toutes ces vies
ces vies perdues

Ah ! trouvera-t-on
ce quelque chose qui
manque qui manque tant
dans une petite seconde
comme dans les âges perdus ?

(Satprem) (1923-2007)

Recueil: Un feu au coeur du vent Trésor de la poésie indienne Des Védas au XXIème siècle
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE FIL DES JOURS (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 15 janvier 2023




    
LE FIL DES JOURS

Tu tisses le voile noir
Du deuil
Sur le voile
Des naissances

Brèves sont nos années
Injuste le temps de vie
Le fil des jours
Se trame
Le rideau s’ouvre
Je m’anime d’exister
Et renais
À chaque aube

J’apprends à vivre
Dans la durée
Parfois austère
Parfois trop sage

Tantôt alerte
Tantôt espiègle
Tantôt ardente
J’attise mes jours
De passion.

(Andrée Chedid)

 

Recueil: L’Étoffe de l’univers
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Fleurs du Mal (Cécile Coulon)

Posted by arbrealettres sur 8 janvier 2023




Illustration: Benjamin Chaud
    
Les Fleurs du Mal

Bouton de rose, jacinthe fermée ou long pétale :
que s’ouvrent dans l’amour retrouvé
toutes les fleurs du mal.

(Cécile Coulon)

 

Recueil: Les romantiques
Traduction:
Editions: Robert Laffont

Posted in poésie, humour | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La fraîcheur et à l’éclat des coquelicots (Christian Bobin)

Posted by arbrealettres sur 30 novembre 2022



Et que nos coeurs chaque jour
s’ouvrent à la fraîcheur
et à l’éclat des coquelicots.

(Christian Bobin)


Illustration: ArbreaPhotos

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Des feuilles et des fruits (Jean-Marie Barnaud)

Posted by arbrealettres sur 19 novembre 2022




Illustration
    
Des feuilles et des fruits
à venir
le figuier ne sait rien

il s’ouvre.

(Jean-Marie Barnaud)

 

Recueil: Sous l’imperturbable clarté Choix de poèmes 1983-2014
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Lumière (Sri Aurobindo)

Posted by arbrealettres sur 29 octobre 2022



Illustration
    
Lumière

Lumière, Lumière sans fin ! L’obscurité n’a plus de place,
les gouffres ignorants de la vie livrent leur secret :
les abysses inconscients encore insondés
s’étalent miroitants dans une vaste expectative.

Lumière, Lumière hors du temps, immuable et solitaire !
S’ouvrent les portes saintes, scellées, mystérieuses.
Lumière, Lumière qui brûle du coeur de diamant de l’Infini
et vibre en mon coeur où fleurit la rose immortelle.

Lumière ivre bondissant le long des nerfs !
Lumière, embrassement de Lumière ! Chaque cellule,
passionnée, frappée par ce muet flamboiement d’extase
conserve un sens vivant de l’Impérissable.

J’avance dans un océan de prodigieuse Lumière
joignant mes profondeurs à Ses hauteurs éternelles.

(Sri Aurobindo)

 

Recueil: Poésie
Traduction: Français Cristof Alward-Pitoëff
Editions: Sri Aurobindo Ashram Trust

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au clair de lune (Takada Masako)

Posted by arbrealettres sur 29 octobre 2022



Au clair de lune
la porte du temple
s’ouvre vers l’intérieur

(Takada Masako)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Fermée désormais (Hamid Tibouchi)

Posted by arbrealettres sur 26 octobre 2022



Fermée désormais
la petite porte
qui s’ouvrait jadis
sur un brin de certitude

(Hamid Tibouchi)

Illustration: Renata Ratajczyk

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Dans l’image on n’entre pas (Jacques Ancet)

Posted by arbrealettres sur 19 octobre 2022



Illustration: Jean Murat
    
Dans l’image
on n’entre pas.

Elle reste en face,
comme posée devant les yeux
qui lui donnent limites et profondeur.

La beauté est cette distance infranchissable
tissée de lumière et de vols
qu’on croit toujours pouvoir franchir.

La main se tend, la bouche s’ouvre.
Les doigts et les mots se confondent.

On n’y voit plus.
On touche le murmure.

(Jacques Ancet)

 

Recueil: L’âge du fragment
Traduction:
Editions: AENCRAGES

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Au temple de la Rosée douce (Ch’ungji)

Posted by arbrealettres sur 15 octobre 2022




    
Au temple de la Rosée douce

Jour de printemps, les fleurs s’ouvrent au jardin des canneliers,
Parfum discret, immobile au vent du temple Sorim.
Ce matin les fruits mûrs s’offrent à la rosée douce,
Sans limites, un même goût pour toutes créatures.

(Ch’ungji)

***

 

Recueil: Ivresse de brumes, griserie de nuages
Traduction: Ok-sung / Anne Baron / Jean-François Baron
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :