Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘surgie’

Parole juste et vive (Juan Ramón Jiménez)

Posted by arbrealettres sur 16 mars 2019



 

Cristina Pérez de Villar  mandalaojorosa [1024x768]

Parole juste et vive,
surgie de la vie intérieure, de même
qu’une rose fondue dans une étoile ;
amoncellement, cime du mont serein
du coeur, contre l’exact zénith ;
étoile finale du jet jailli tout droit
de la source la plus profonde
— celle de l’âme ! —

***

¡Palabra justa y viva,
que la vida interior brota, lo mismo
que una rosa vaciada en un lucero;
cúmulo, cima del sereno monte
del corazón, contra el cenit exacto;
final estrella del surtidor recto
de la fuente más honda
—la del alma!—

(Juan Ramón Jiménez)

Illustration: Cristina Pérez de Villar

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Muse (Lionel Ray)

Posted by arbrealettres sur 6 août 2018


La même
avec son redoublement réel.

venue par le sentier
des formes vides, des branches, des pluies.

nommée de très loin. disparue
apparaissante fuyante surgie.

la même dans l’absolue
présence. totale différente visible.
ailleurs toujours ici.

dans ce miroir où la mort
est égale à la mort.

corps nuageux
corps profond.

avec ses cheveux légers
et les mots qui s’éveillent
comme des villages.

(Lionel Ray)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LA NÉRÉIDE (Alexandre Pouchkine)

Posted by arbrealettres sur 4 septembre 2015




LA NÉRÉIDE

Surgie des vertes eaux qui baignent la Tauride,
la fille de Nérée à l’aube m’apparut.
Tapi dans un bosquet, je retenais mon souffle ;
au-dessus de l’eau claire, les seins de la déesse
se soulevaient, frais et blancs comme un cygne,
tandis qu’elle tordait ses cheveux lourds d’écume.

(Alexandre Pouchkine)

Illustration: Paul-Jacques-Aimé Baudry

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :