Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘suspendue’

DERNIERS TEMPS (Michel Houellebecq)

Posted by arbrealettres sur 29 octobre 2022


 


Pieter Claesz   Vanité  5o1_500

DERNIERS TEMPS

Il y aura des journées et des temps difficiles
Et des nuits de souffrance qui semblent insurmontables
Où l’on pleure bêtement les deux bras sur la table
Où la vie suspendue ne tient plus qu’à un fil ;
Mon amour je te sens qui marche dans la ville.

Il y aura des lettres écrites et déchirées
Des occasions perdues des amis fatigués
Des voyages inutiles des déplacements vides
Des heures sans bouger sous un soleil torride,
Il y aura la peur qui me suit sans parler

Qui s’approche de moi, qui me regarde en face
Et son sourire est beau, son pas lent et tenace
Elle a le souvenir dans ses yeux de cristal,
Elle a mon avenir dans ses mains de métal
Elle descend sur le monde comme un halo de glace.

Il y aura la mort tu le sais mon amour
Il y aura le malheur et les tout derniers jours
On n’oublie jamais rien, les mots et les visages
Flottent joyeusement jusqu’au dernier rivage
Il y aura le regret, puis un sommeil très lourd.

(Michel Houellebecq)

Illustration: Pieter Claesz  

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

La terre tout entière visible (Philippe Jaccottet)

Posted by arbrealettres sur 26 mai 2020


 


 

La terre tout entière visible
mesurable
pleine de temps

suspendue à une plume qui monte
de plus en plus lumineuse

(Philippe Jaccottet)

Illustration: Viviane-Josée Restieau

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

LUNE À L’AUBE D’ÉTÉ (Philippe Jaccottet)

Posted by arbrealettres sur 26 mai 2020



 

LUNE À L’AUBE D’ÉTÉ

Dans l’air de plus en plus clair
scintille encore cette larme
ou faible flamme dans du verre
quand du sommeil des montagnes
monte une vapeur dorée

Demeure ainsi suspendue
sur la balance de l’aube
entre la braise promise
et cette perle perdue

(Philippe Jaccottet)

Illustration: Caroline Duvivier

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je te dirai ma chambre (Kettly Mars)

Posted by arbrealettres sur 27 avril 2018



Tranquillo Cremona jjurl 

Je te dirai ma chambre,
mon nom d’herbe et de paille,
le poids de mes cheveux sur l’oreiller,
la brise entre les mailles du rideau.
Je t’offrirai la coupe de mes mains
pour que tu boives le lait de l’été.
Je te dirai la naissance du verbe
dans l’impatience des draps.
je te dirai aussi mon lit
où se consume sans trêve le poème,
la nuque des draps immolés,
la chair des mots, leur lutte
pour mêler sang et chanson.
J’entre dans cette chambre
comme on va au bûcher,
je fonds dans sa fiévreuse blessure,
j’existe par sa lumière suspendue
au plafond qui se dérobe.

(Kettly Mars)

Illustration: Tranquillo Cremona

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Une forêt un cerf-volant et une femme légère qui danse (Tahar Ben Jelloun)

Posted by arbrealettres sur 5 août 2017



Dans l’obscur
il y a une faille
dans la fumée
du bleu
dans l’éclair
le désir
une forêt
un cerf-volant
et une femme légère qui danse
dans une chambre d’amour suspendue
entre deux chênes.

(Tahar Ben Jelloun)


Illustration: Lore

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

La pluie (Marc Alyn)

Posted by arbrealettres sur 4 février 2017



 

La pluie

Suspendue à ses fils en chemise de nuit
La pluie lit le journal au soleil de midi.

Elle lit, et bientôt les nouvelles l’ennuient.
Quelle Terre à soucis! Que de mélancolie!
Et l’on croit qu’elle pleure alors qu’elle, la pluie,
Ne cesse dans son coeur de rire à la folie!

– Si je tenais ici l’animal qui a dit:
« Triste comme la pluie », il verrait du pays!

En s’étirant, la pluie reprend le journal gris
– Que dit la Météo? « Aujourd’hui: de la pluie ».

Alors elle soupire et s’en va dans Paris
Arroser les jardins, les chats et les souris.

(Marc Alyn)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Danaé (Heather Dohollau)

Posted by arbrealettres sur 1 octobre 2016



Danae by Klimt

Danaé attentive
Sur le radeau du lit
D’or lentement envahie
Tend la main vers celui
Dont la venue
Reste une absence

Seule richesse
Ce soleil qui peint
Les miroirs de la nuit
D’une poussière d’or
Suspendue en chemin

(Heather Dohollau)

Illustration: Gustav Klimt

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 6 Comments »

Il y a un secret au fond de la vie (Paul-Jean Toulet)

Posted by arbrealettres sur 25 septembre 2016




Il y a un secret au fond de la vie,
qu’on dirait parfois qu’une voix va nous dire.
Et puis elle se tait tandis que notre âme suspendue vibre encore
au milieu des choses muettes.

(Paul-Jean Toulet)

Illustration: Ademaro Bardelli

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

Des dentelles de musique (Pascal Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 5 septembre 2016




Des dentelles de musique

Parmi les esclaves de statues
et le commerce strict
il voit des dentelles de musique
suspendues dans la lumière.

(Pascal Boulanger)

Illustration: Emilie Druet

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Transparence hantée (Bernard Neau)

Posted by arbrealettres sur 5 septembre 2016



La couleur est une transparence hantée,
suspendue, frileuse, désertée,

un fil de jour caché,
ajustant le regard qui voit
avec le regard qui ne voit pas

(Bernard Neau)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »