Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Sylvain Tesson)’

Importance de l’intendance dans les armées (Sylvain Tesson)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2020




    
Importance de l’intendance dans les armées :
« Qui veut la paix prépare la soupe. »

(Sylvain Tesson)

 

Recueil: Une très légère oscillation
Traduction:
Editions: Equateurs

Posted in humour, méditations | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

L’homme n’est que poussière (Sylvain Tesson)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2020



    

L’homme n’est que poussière,
c’est dire l’importance du tapis de prière.

(Sylvain Tesson)

 

Recueil: Une très légère oscillation
Traduction:
Editions: Equateurs

Posted in humour, méditations | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

La noblesse des bêtes (Sylvain Tesson)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2020



Illustration: Vincent Munier
    
La noblesse des bêtes,
la dignité des arbres,
la gravité des pierres,
la certitude de l’eau
et les grimaces de l’homme.

(Sylvain Tesson)

 

Recueil: Une très légère oscillation
Traduction:
Editions: Equateurs

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tout paysage (Sylvain Tesson)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2020



Illustration: René Magritte
    
Tout paysage se jette par la fenêtre.

(Sylvain Tesson)

 

Recueil: Une très légère oscillation
Traduction:
Editions: Equateurs

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Ce xénophobe schizophrène (Sylvain Tesson)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2020



Illustration: Kazuya Akimoto
    
Ce xénophobe schizophrène
n’aimait que l’autre partie de lui-même.

(Sylvain Tesson)

 

Recueil: Une très légère oscillation
Traduction:
Editions: Equateurs

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Les cigales (Sylvain Tesson)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2020




    
Les cigales scient la lumière.

(Sylvain Tesson)

 

Recueil: Une très légère oscillation
Traduction:
Editions: Equateurs

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Tout coup de téléphone (Sylvain Tesson)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2020




    
Tout coup de téléphone
est le cri de détresse
d’un être qui s’ennuie.

(Sylvain Tesson)

 

Recueil: Une très légère oscillation
Traduction:
Editions: Equateurs

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

La danse (Sylvain Tesson)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2020




Illustration: ArbreaPhotos
    
La danse :
conquête spatiale.

(Sylvain Tesson)

 

Recueil: Une très légère oscillation
Traduction:
Editions: Equateurs

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Tous les matins (Sylvain Tesson)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2020



Sylvain Tesson
    
Tous les matins, face au miroir :
le même, en moins bien.

(Sylvain Tesson)

 

Recueil: Une très légère oscillation
Traduction:
Editions: Equateurs

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Après tout (Sylvain Tesson)

Posted by arbrealettres sur 11 janvier 2020




Illustration
    
Après tout,
la descente d’un loup dans un groupe de yacks,
la fuite de huit ânes survolés par un aigle
n’étaient pas des événements moins considérables
que la visite d’un président américain à son homologue coréen.

Je rêvais d’une presse quotidienne dévolue aux bêtes.
Au lieu de « Attaque meurtrière pendant le carnaval »,
on lirait dans les journaux :
« Des chèvres bleues gagnent le Kunlun. »

On y perdrait en angoisse,
on y gagnerait en poésie.

(Sylvain Tesson)

 

Recueil: La Panthère des neiges
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :