Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘tangible’

Tout poème est-il un grain de sable (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 13 mars 2017



 

Tout poème est-il un grain de sable
dans les rouages de la grande machine
à reproduire le réel tel qu’il est,
telle qu’elle l’imprime dans la langue
et l’image de convention.

Il l’est dans son abstention même,
son refus qu’on lui reproche tant,
de prendre part au jeu :
mais c’est un jeu de dupes.

On lui reproche d’être absent de l’actuel,
du visible et du tangible du moment,
quand il ne s’absente en réalité
que du récit qu’on en fait.

(Jean-Pierre Siméon)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nous sommes le paysage du paysage (Carlos Drummond de Andrade)

Posted by arbrealettres sur 6 décembre 2016



Ouvrir un portail. Il grince. Indifférent.
Une vache-silence. Je ne la regarde même pas.
Un jour ce silence-vache, ce grincement
battront en moi, parfaits,
existant de face,
de dos, de profil,
absolument tangibles. Quelqu’un demande à côté:
qu’est-ce que tu as?
Et je n’ai rien
hormis le bruit-portail, la vache silencieuse.

Paysage, pays
fait de pensée du paysage,
dans la créative distance espacetemps,
en marge des gravures, des documents,
lorsque les choses existent avec violence
plus que nous n’existons: elles nous peuplent
et nous regardent, nous fixent. Contemplés,
soumis, d’elles nous sommes la pâture,
nous sommes le paysage du paysage.

(Carlos Drummond de Andrade)


Illustration: ArbreaPhotos

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Mémoire (Carlos Drummond de Andrade)

Posted by arbrealettres sur 6 décembre 2016



Mémoire

Aimer le perdu
laisse confondu
ce coeur qui est mien.

Rien ne peut l’oubli
contre le défi
absurde du Non.

Les choses tangibles
se font insensibles
à paume de main.

Mais les choses achevées,
au-delà de la beauté,
celles-là demeureront.

(Carlos Drummond de Andrade)


Illustration: René Magritte

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

UNE EMBUSCADE (André Velter)

Posted by arbrealettres sur 17 octobre 2016



UNE EMBUSCADE

La plage est blanche
C’est l’heure où nous sommes
Au plus tangible des rendez-vous
Par déferlement des signes
La dispersion des inquiétudes
J’en tiens pour les corps en cascade
Et les bouches que veux-tu

(André Velter)

 
Illustration: ArbreaPhotos

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ton corps invisible (Yannis Ritsos)

Posted by arbrealettres sur 10 juillet 2016




Ton corps invisible.
Tangible.
Deux oiseaux sous tes aisselles.
Une croix sur tes seins.
De mort aucune.

(Yannis Ritsos)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »