Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Tawara Machi)’

Je bondis en arrière (Tawara Machi)

Posted by arbrealettres sur 1 septembre 2019


fuite

« Aujourd’hui cela fait tout juste 500 jours
que je t’ai rencontrée » me susurre cet homme
Je bondis en arrière

(Tawara Machi)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

Tout ce jour (Tawara Machi)

Posted by arbrealettres sur 1 septembre 2019


meteo-chine

Tout ce jour où j’ai raté la météo
qu’il pleuve ou qu’il fasse beau
finies les colères!

(Tawara Machi)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

Pensive (Tawara Machi)

Posted by arbrealettres sur 1 septembre 2019



Pensive une pluie tombe sur le terrain de sport
où se dressent face à face
les deux buts de football

(Tawara Machi)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 3 Comments »

Le téléphone ne cesse de sonner (Tawara Machi)

Posted by arbrealettres sur 31 août 2019



Une de ces nuits où l’on se sent
abandonné de tous Dans l’appartement voisin
le téléphone ne cesse de sonner

(Tawara Machi)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

« Si on allait en Espagne? » (Tawara Machi)

Posted by arbrealettres sur 31 août 2019


taureau espagne

« Si on allait en Espagne? » me dis-tu
en dévalant cette pente sous le vent
et je veux y aller

(Tawara Machi)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

Le p’tit jeune du marchand de légumes (Tawara Machi)

Posted by arbrealettres sur 31 août 2019



Celui qui me croisant a échangé un salut
c’était le p’tit jeune
du marchand de légumes

(Tawara Machi)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Lorsque je découvre ton dos qui m’attend (Tawara Machi)

Posted by arbrealettres sur 31 août 2019


h-3-1350186-1228731934

Lorsque je découvre ton dos qui m’attend
en lisant un livre de poche
j’en ressens un peu de dépit

(Tawara Machi)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Toute ma vie solitaire (Tawara Machi)

Posted by arbrealettres sur 31 août 2019



Il n’y a pas de quoi en faire un drame Posée
sur ma main droite toute ma vie solitaire
dans ce citron pourri

(Tawara Machi)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Personne (Tawara Machi)

Posted by arbrealettres sur 30 août 2019



Personne jamais n’habitera les maisons
alignées sur ce terrain d’exposition
où tremblent des cosmos

(Tawara Machi)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Téléphone (Tawara Machi)

Posted by arbrealettres sur 30 août 2019



En pleine nuit qu’il existe quelqu’un
pour se souvenir de moi quel bonheur
J’ai décroché le téléphone

(Tawara Machi)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :