Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘tel’

TELS QUE NOUS SOMMES (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2017




    
TELS QUE NOUS SOMMES

Avant que l’univers ne nous habite,
Nous habitons l’univers.

La parole trouve en nous son multiple paysage
Le silence déborde de songes à venir.

Entre l’instant vécu et l’instant à vivre,
S’inscrit notre visage éternel.

(Andrée Chedid)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tel qu’il se connaît (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 24 avril 2017


Grillon.preview

Tel qu’il se connaît
Il va croire
Que c’est à lui
Que s’adresse le grillon.

(Guillevic)

Posted in poésie | Tagué: , , , | 4 Comments »

TEL SOIT LE DIT (Philip Larkin)

Posted by arbrealettres sur 18 février 2016



 

Mark Kostabi 1122

TEL SOIT LE DIT

Ils te niquent, tes père et mère.
Ils le cherchent pas, mais c’est comme ça.
Ils te remplissent de leurs travers
Et rajoutent même un p’tit chouïa – rien que pour toi.
Mais ils furent niqués en leur temps
Par des fous en chapeaux claques,
Tantôt sérieux et larmoyants
Et tantôt à s’traiter d’macaques.
L’homme refile la misère à l’homme.
Ça devient très vite abyssal.
Tire-toi de là, mets la gomme,
Et n’essaie pas d’avoir des mômes.

***

THIS BE THE VERSE

They fuck you up, your mum and dad.
They may not mean to, but they do.
They fill you with the faults they had
And add some extra, just for you.
But they were fucked up in their turn
By fools in old-style hats and coats,
Who half the time were soppy-stern
And half at one another’s throats.
Man hands on misery to man.
It deepens like a coastal shelf.
Get out as early as you can,
And don’t have any kids yourself

(Philip Larkin)

Illustration: Mark Kostabi

Découvert chez la boucheaoreilles ici

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 7 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :