Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘téter’

Tac – tac – tac (Tilemachos Chytiris)

Posted by arbrealettres sur 2 février 2019



Ecrit
Par un métronome invisible
Tac – tac – tac

Qui trouvera
La déflagration cachée
Je tète l’univers
Tac – tac -tac

La mer n’est pas eau
Mais immensité
Et toi tu n’es pas toi
Mais ton passage
Tac – tac – tac

(Tilemachos Chytiris)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Votif (Jacques Chessex)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2018




    
Votif

Quand j’irai à la vraie place

Au moins que ce soit un jour de cerisiers et de lilas
Et que ma tête ne ressemble pas encore à celle des morts
Avec cette mâchoire qu’ils ont
Avant qu’elle se détache et tombe seule dans l’ossuaire

Ce matin je pense à toi,
Mozart
Dans ta fosse de tibias et de crânes
Ô glorieux, et ce jour-là qui était ton jour ton ange pleurait
Parce que Dieu avait voulu pour toi
Ce Golgotha inversé dans la pluie du vieux novembre

À ma mort qu’il n’y ait pas d’ange mais qu’il me soit donné
D’entendre encore une fois la mésange de l’âme
Et le rossignol qui a égrené si souvent
ses trilles autour de mon cœur
Que je sois seul moi aussi

Mais que s’ouvre l’air à ma bouche
Que vienne une dernière fois le vent que j’ai bu
Avec l’avidité d’un enfant qui tète
Et que mes os commencent à descendre avec lenteur
Dans la terre printanière

Je bois la mort, maintenant
L’eau de la mort
J’ai les seins du vide aux dents
Et le regret du corps aimé
en creux dans l’ombre sonore

Ah Mozart, chante encore à mon cœur sans forme
Ce chant céleste où toi et moi
N’avons part dans nos espaces

(Jacques Chessex)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je suis mignonne (Georges Perros)

Posted by arbrealettres sur 24 octobre 2018



Illustration: Andrzej Malinowski

    

Je suis mignonne j’ai des seins
que je regarde tous les soirs
ils sont petits ils sont malins
ils sont les bols de mes espoirs

Qui les touchera le premier
qui les baisera fêtera
qui les caressera allez
il en aura il en aura

de ce lait de tendresse humaine
dont on parlait dans l’ancien temps
Je me les garde cependant
tout vient à sein qui sait le prendre

Avant pendant après allez
nous sommes voués à téter.

(Georges Perros)

 

Recueil: J’habite près de mon SILENCE et 27 autres poèmes
Traduction:
Editions: Finitude

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Métaphores de la métamorphose (Teresa Rita Lopes)

Posted by arbrealettres sur 9 juillet 2018



Métaphores de la métamorphose

I

Becqueter
l’oeuf

déchirer
le voile

naître
à nouveau

de son libre
vol

II

Sortir
du ventre
de la nuit

d’un jet
déboucher
sur le jour

pauvre
giron

tablier
de deuil

Et malgré tout
aimer

téter
goulûment
la vie

***

Metâforas da metamorfose
I

Bicar
o ovo

romper
o véu

nascer
de novo

de seu livre
voo

II

Sair
da barriga
da noite

de jacto
desembocar
no dia

regaço
pobre

avental
de luto

E apesar de tudo
amar

mamar
corn gula
a vida

(Teresa Rita Lopes)


Illustration: Vladimir Kush

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

LA SOLITUDE LA NEIGE LA RECOUVRE (Vangelis Kassos)

Posted by arbrealettres sur 18 mai 2018




Illustration: ArbreaPhotos
    
LA SOLITUDE LA NEIGE LA RECOUVRE

l’amour tète le printemps
et de sa petite bouche
le lait tombe
se répand à terre
puis soudain vient l’hiver
la solitude la neige la recouvre

(Vangelis Kassos)

 

Recueil: Cent poèmes
Traduction: Ioannis Dimitriadis
Editions: http://www.ainigma.net

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une cheville en chair (Aphorismes Bretons)

Posted by arbrealettres sur 3 novembre 2017




    
– Un ibilh kig`barzh un toull kig
Pa deu er-maez a ra flik ?
– Ul leue o tenañ.

– Une cheville en chair
dans un trou en chair,
Quand elle sort,
elle fait flik ?
Un veau qui tète.

(Aphorismes Bretons)

 

Posted in humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Quel est cet être (Mathieu Bénézet)

Posted by arbrealettres sur 4 août 2017



Illustration: Hokusaï
    
quel est cet être qui s’est logé dans la transparente coquille de ta voix
quel est cet être qui creuse le sable de ton regard
quel est cet être qui balbutie dans tes doigts
quel est cet être qui suinte aux commissures de tes lèvres
quel est cet être qui tète à la mamelle de ton baiser
quel est cet être réfugié dans les arabesques de tes cheveux dans les tentures de ton corps

(Mathieu Bénézet)

 

Recueil: … Et nous apprîmes
Editions: Flammarion

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Là où il n’y avait que les cicatrices (Luis Mizón)

Posted by arbrealettres sur 27 juin 2017



 

Là où il n’y avait que les cicatrices
d’une ancienne pluie
je découvre le plaisir de ma soif
tu me donnes l’eau fraîche
dont j’avais besoin
pour faire téter mes paroles

(Luis Mizón)

Illustration: Guillaume Bodinier

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’art de la fugue (Claude Vigée)

Posted by arbrealettres sur 6 mars 2016



L’art de la fugue

Mourir, c’est retrouver la terre désirée,
S’endormir dans les eaux de l’origine,
Téter le sein nourricier de la nuit.
Mourir, c’est embrasser le monde bien-aimé.
Qui n’aime pas devient
La lande abandonnée.
Qui ne s’est pas ouvert
Sera pierre fermée.
Qui méprisa rejoint
La cendre secouée.

Mourir, c’est perdre pied sur le bord de l’écueil,
Puis chavirer dans la mer étrangère :
S’enliser dans le marais du silence.
Mourir, c’est passer dans le monde mal-aimé.

Chaque homme se destine
A la mort qui lui plaît.
Mourir, c’est s’accomplir,
Mourir, c’est s’engloutir.
La mort est ta patrie,
La mort est ton exil.

Mourir, c’est devenir le monde où tu vivais.

(Claude Vigée)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un train dans la neige (Kusama Tokihiko)

Posted by arbrealettres sur 23 janvier 2016



Un train dans la neige –
le bébé attrape le sein
pour téter

(Kusama Tokihiko)

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :