Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘tissée’

J’ai regardé du fond du soir les roues dentées du firmament (Attila Jozsef)

Posted by arbrealettres sur 12 juin 2018



J’ai regardé du fond du soir
les roues dentées du firmament –
des fils scintillants du hasard
y fut tissée la loi du temps!
Du fond de mes rêves déments
j’ai coulé un nouveau regard
et vu que ledit tissu tend
à crever toujours quelque part.

(Attila Jozsef)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mots (Marie-Claire Bancquart)

Posted by arbrealettres sur 6 novembre 2016



Il pleut. Tu entends les mots résonner?

Tu vois leur trace?
– Tissée
dans le contour fugacement donné aux fleurs

Au moins le temps d’une plantation d’anémones
ils survivront aux calices, aux mains qui tâtent
de tache aveugle en tache aveugle.

Arrête-toi près de la pluie.

Touche les mots, le braille du vivant.

(Marie-Claire Bancquart)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quel sens ont ces veines dans la chair (Gérard Pfister)

Posted by arbrealettres sur 22 janvier 2016




Quel sens ont ces veines dans la chair
qu’une dentelle bleue tissée
du seul fil du regard
du sang infime battant
dans le cerveau le rythme de quel
vouloir, de quel dessein
— des veines fines sous la peau qui
tire à sa lumière
le sombre écheveau

(Gérard Pfister)

Illustration: René Magritte

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dans l’ombre des jours sans fin (Thérèse Mercier)

Posted by arbrealettres sur 27 août 2015




Dans l’ombre des jours sans fin
J’ai retrouvé ma première mémoire
Elle était faite de moments divins
de blancheurs et de jardins d’oiseaux.
Elle avait le parfum des fraîcheurs printanières
Elle était tissée de fils de soie
qui se croisaient fiévreusement
et se reliaient à l’éternité.

(Thérèse Mercier)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :