Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘toucan’

J’écrirai ce poème (Alain Bosquet)

Posted by arbrealettres sur 27 juillet 2019




J’écrirai ce poème
pour qu’il me donne
un fleuve doux
comme les ailes du toucan
j’écrirai ce poème
pour qu’il t’offre une aurore
quand il fait nuit
entre ta gorge et ton aisselle
j’écrirai ce poème
pour que dix mille marronniers
prolongent leurs vacances
pour que sur chaque toit
vienne s’asseoir une comète
j’écrirai ce poème
pour que le doute de ce vieux loup
parte en exil
pour que tous les objets reprennent
leurs leçons de musique
j’écrirai ce poème
pour aimer comme on aime par surprise
pour respecter comme on respecte en oubliant
pour être digne
de l’inconnu de l’impalpable
j’écrirai ce poème
mammifère ou de bois
il ne me coûte rien
il m’est si cher
il vaut plus que ma vie

(Alain Bosquet)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SANS DÉFINITION (Alain Bosquet)

Posted by arbrealettres sur 5 novembre 2016




SANS DÉFINITION

l’amour
cet océan pour antilopes folles

l’amour
cet oeil qui cloue mon oeil
sur l’étoile trop ivre

l’amour
cette valise où dorment les toucans
qui nous ressemblent

l’amour
ce soleil qui proteste
d’être en exil sous ses propres genoux

l’amour l’oubli
et les mots affamés
qui rongent cette mandarine
notre mémoire

(Alain Bosquet)


Illustration: Eloi Flore

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

CHANT DE PRÉPARATIFS (Elvio Romero)

Posted by arbrealettres sur 25 juillet 2016


 

CHANT DE PRÉPARATIFS

Avec des fleurs de la sierra
j’entourerai le feu de la première nuit
où tu seras mienne ;
avec l’eau de la rosée nous laverons
la chair du cerf et tout le reste.

Tel sera mon lieu
et le tien.
Ma guitare
vibrera pour toi seule ;
je t’offrirai
des anneaux de corail et des bagues de feuilles ;
dans le ciel brillera
l’iris vert du toucan, brilleront son bec d’or
et le vol des ramiers.

Avec des fleurs
de la sierra, tout sera dressé : la couleur
de la dentelle ornant la table, le parfum qui irriguera
la paix de la prairie et le verre du voyageur.
L’éperon prêt pour l’immense galop
scintillera dans l’ombre.
Nous dînerons
en plein air et autour du feu.
Je chanterai à ton oreille
un air d’autres vallées, d’autre terre lointaine.

Tel sera mon lieu et le tien.

Telle aussi la cérémonie. Avec des fleurs
cueillies dans la sierra.

 

***

CANTAR DE VÍSPERA

Con flores de la cordillera
circundaré la hoguera de la primera noche
en que te tenga ;
con agua de relente se lavarán la carne
del venado y lo demás.

Así será mi sitio

y será el tuyo.
Mi guitarra
cantará solamente para ti ;
zarcillo de coral
será mi ofrenda y de ramales los anillos ;
brillarán por el cielo
el iris verde del tucán, su pico de oro,
y el vuelo de las torcazas.

Con flores
de la cordillera se hará todo : el color del encaje
de adorno de la mesa, el perfume que riegue
la paz de la pradera y el vaso para el viajero.
La espuela puesta para el ancho galope
fulgurará en la sombra
Cenaremos a la intemperie
y alrededor del fuego.
Entonaré en tu oído
un aire de otros valles y otra tierra lejana.

Así será mi sitio y será el tuyo.

La ceremonia se hará así, con flores
traídas de la cordillera.

(Elvio Romero)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »