Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘tout de suite’

Pour sortir de prison (Patrizia Cavalli)

Posted by arbrealettres sur 27 décembre 2018



 

Mais vraiment pour sortir de prison
a-t-on besoin de connaître le bois de la porte,
l’alliage des barreaux, d’établir l’exacte
gradation de la couleur? A devenir
comme ça de grands experts, on court le risque,
après, de s’y attacher. Si tu veux vraiment
sortir de prison, sors tout de suite,
et même, avec ta voix deviens une chanson.

(Patrizia Cavalli)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rigolo (Leonard Cohen)

Posted by arbrealettres sur 23 janvier 2018




Illustration  de l’auteur
    
Rigolo

C’est si rigolo
de croire en Di-u
Vous devriez essayer un de ces jours
Essayez donc tout de suite
et vous verrez bien si
oui ou non
Di-u a envie que vous
croyiez en Lui.

***

Fun

It is so much fun
To believe in G-d
You must try it sometimes
Try it now
And find out whether
Or not
G-d wants you
To believe in Him

(Leonard Cohen)

 

Recueil: Le livre du désir
Traduction: Jean-Dominique Brierre et Jacques Vassal
Editions: Cherche Midi

Posted in humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Seulement (Sosei Hôshi)

Posted by arbrealettres sur 26 novembre 2017



Seulement parce qu’elle m’avait dit:
« Je reviens tout de suite »,
Je l’ai attendue, hélas! jusqu’à l’apparition
De la lune de l’aube
Du mois aux longues nuits!

(Sosei Hôshi)


Illustration: Hokusaï

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’appel (Jules Supervielle)

Posted by arbrealettres sur 8 février 2017



Les dames en noir prirent leur violon
Afin de jouer, le dos au miroir.

Le vent s’effaçait comme aux meilleurs jours
Pour mieux écouter l’obscure musique.

Mais presque aussitôt pris d’un grand oubli
Le violon se tut dans les bras des femmes

Comme un enfant nu qui s’est endormi
Au milieu des arbres.

Rien ne semblait plus devoir animer
L’immobile archet, le violon de marbre,

Et ce fut alors qu’au fond du sommeil
Quelqu’un me souffla: «Vous seul le pourriez,
Venez tout de suite.»

(Jules Supervielle)


Illustration:
Benjamin Walter

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Une tourterelle (Christian Bobin)

Posted by arbrealettres sur 29 août 2016




Une tourterelle, longtemps immobile
et songeuse sur une branche de tilleul,
s’envole brusquement,
comme saisie par une pensée si belle
qu’il lui faut tout de suite aller la dire à son ami.

(Christian Bobin)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ecrire (Marcelin Pleynet)

Posted by arbrealettres sur 1 décembre 2015




Ecrire

Je t’ai aimé tout de suite
comme on aime la vie

tout de suite j’ai été malheureux avec toi

(Marcelin Pleynet)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

En équilibre sur le fil (Thierry Cazals)

Posted by arbrealettres sur 19 août 2015



en équilibre sur le fil
« ici-même »
et
« tout de suite »
sont les deux seuls contrepoids
de ton balancier

(Thierry Cazals)

Illustration: Alain Chayer

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Tes mots griffonnés (Jacques Biolley)

Posted by arbrealettres sur 18 juillet 2015




Tes mots griffonnés,
je les ai gardés.
Depuis que tu n’es plus là,
je relis mon préféré:
« Attends-moi,
j’arrive tout de suite. »

(Jacques Biolley)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :