Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘troupeaux’

Je suis un gardeur de troupeaux (Fernando Pessoa)

Posted by arbrealettres sur 4 juillet 2018



Je suis un gardeur de troupeaux.
Le troupeau, ce sont mes pensées
Et mes pensées sont toutes sensations.
Je pense avec les yeux et avec les oreilles
Et avec les mains et les pieds
Et avec le nez et la bouche.

Penser une fleur c’est la voir et la respirer
Et manger un fruit c’est en savoir le sens.

C’est pourquoi lorsque par un jour de chaleur
Je me sens triste d’en jouir à ce point,
Et que je m’étends de tout mon long dans l’herbe,
Et que je ferme mes yeux brûlants,
Je sens mon corps entier étendu dans la réalité,
Je connais la vérité et suis heureux.

(Fernando Pessoa)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Herbes rares (Marie-Ange Sebasti)

Posted by arbrealettres sur 5 mars 2017



Monticules terreux
les siècles dorment

Quelques troupeaux viennent brouter
les herbes rares
de leur profond sommeil

Tu rêves de leur lent réveil
dans les couleurs ensoleillées
de leurs foules

(Marie-Ange Sebasti)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Résignation (Jules Laforgue)

Posted by arbrealettres sur 12 décembre 2016



Résignation

Parasite insensé d’une obscure planète,
Dans l’infini tonnant d’éternelles clameurs,
Sur un point inconnu j’apparais et je meurs,
Et je veux qu’aussitôt tout le sache, et s’arrête!

Je veux que pour un cri perdu dans la tempête
Les océans soudain sèchent leurs flots hurleurs,
Et que pour apporter sur ma tombe des fleurs,
Les soleils en troupeaux accourent de leur Fête!

Pauvre coeur insensé! brise-toi, tu n’es rien.
Et bien d’autres sont morts dont le coeur fut le tien,
Et la terre elle-même ira dans le silence.

Tout est dur et sans coeur et plus puissant que toi.
Souffre, aime, attends toujours et [ ……. ] danse
Sans même demander l’universel Pourquoi.

(Jules Laforgue)


Illustration: William Blake

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chanson pour une couronne d’aube (Edmond Jabès)

Posted by arbrealettres sur 12 octobre 2016



Une épaisseur d’ombre
Depuis les yeux,
Est-ce encore la nuit?
Une épaisseur de sang
Pour la main, la jambe.
Un arbre surpris.
Ton visage m’illumine,
Est-ce toujours la nuit?
Ta voix conduit
Les troupeaux de voix
A la terre
Où ton fruit
S’ouvre à la faim du premier homme.

(Edmond Jabès)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pourquoi (Francis Jammes)

Posted by arbrealettres sur 22 juillet 2016



Pourquoi ai-je l’existence que j’ai? … N’étais-je fait
pour vivre sur les sommets, dans l’éparpillement
de neige des troupeaux, avec un haut bâton,
à l’heure où on est grandi par la paix du jour qui tombe?

(Francis Jammes)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les bergers (José-Maria de Hérédia)

Posted by arbrealettres sur 25 mai 2016



Viens. Le sentier s’enfonce aux gorges du Cyllène.
Voici l’antre et la source, et c’est là qu’il se plaît
A dormir sur un lit d’herbe et de serpolet
A l’ombre du grand pin où chante son haleine.

Attache à ce vieux tronc moussu la brebis pleine.
Sais-tu qu’avant un mois, avec son agnelet,
Elle lui donnera des fromages, du lait ?
Les Nymphes fileront un manteau de sa laine.

Sois-nous propice, Pan! ô Chèvre-pied, gardien
Des troupeaux que nourrit le mont Arcadien,
Je t’invoque… Il entend ! j’ai vu tressaillir l’arbre.

Partons. Le soleil plonge au couchant radieux.
Le don du pauvre, ami, vaut un autel de marbre,
Si d’un coeur simple et pur l’offrande est faite aux Dieux.

(José-Maria de Hérédia)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

La chape (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 8 janvier 2016



 

Passé les champs de blé
passé le bois glacé
par-delà les troupeaux et les monts
parmi la ronce et l’églantier
au domaine des fourmis rouges
une chape de drap d’or
reste encor suspendue
au porte-manteau noir
de la sacristie
d’une église perdue;
elle est liturgiquement décorée
de l’agneau porteur de croix.

(Jean Follain)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Ma soeur, il se fait tard (Jacques Rabemananjara)

Posted by arbrealettres sur 5 janvier 2016




Ma soeur, il se fait tard. Le jour devient timide.
La colline rosit, au loin… L’herbe est humide.

Ecoute… Les bouviers sur les pas des troupeaux
Troublent de leurs appels la sente et les coteaux.

Le lac prochain s’endort. Les sarcelles s’envolent.
Sur les roseaux pensifs, comme autant de corolles,

Les blancs oiseaux des Dieux songent avec ferveur…
Il se fait tard, ma soeur. La nuit et sa faveur

Nous ramènent bientôt aux soins de nos mystères.
C’est l’heure… Descendant aux jardins de la terre,

Les mânes protecteurs, les Esprits et les Morts
Viennent de leurs enfants apaiser les remords,

Exaucer des mortels les voeux et les offrandes,
Et sur nos mains verser des grâces odorantes.

Que le vent nous libère et chasse les hiboux
De l’ombre inviolée et chaste des bambous !

Mais déjà l’arc-en-ciel empourpre la savane
D’une splendeur au ton mystique et diaphane.

De la lune alahmade invoquant le flambeau,
Allons prier, ma soeur, prier sur les tombeaux…

(Jacques Rabemananjara)

Illustration: Géraldine Potron

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

JE VOIS (André Pieyre de Mandiargues)

Posted by arbrealettres sur 22 novembre 2015




JE VOIS

Je vois un feu nourri d’ordures
Par des prisonniers aux mains dures,

J’ouvre encore les yeux je vois
L’ombre d’un grand os et d’un dieu
Qui allonge un dessin hideux
Derrière un sacrement affreux,

Je vois bouger les lèvres d’un idiot
Qui croit parler en maître,

Des troupeaux vont vers des tueries
Menés par de faux hommes qui
Portent des masques paternels,

Je vois les sables doucereux
Tracés d’une piste certaine
Par les pas des victimes d’hier,

J’ai honte de voir et pourtant
Je garderai les yeux ouverts.

(André Pieyre de Mandiargues)

Illustration: Nick Ut

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :