Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Tshanyang Gyatsho)’

L’esprit de l’abeille jaune (Tshanyang Gyatsho)

Posted by arbrealettres sur 19 septembre 2018



Un plant de pousses vigoureuses
n’a d’autre souhait qu’une pluie fine,
mais qui sait ce qui court
à l’esprit de l’abeille jaune ?

(Tshanyang Gyatsho)


Illustration

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | 3 Comments »

Rivière lente lente (Tshanyang Gyatsho)

Posted by arbrealettres sur 17 septembre 2018



Rivière lente lente,
les pensées des poissons s’étirent et s’étirent,
ces pensées indécises leur sont un bien-être
du corps et de l’esprit !

(Tshanyang Gyatsho)


Illustration

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 2 Comments »

Et moi ? (Tshanyang Gyatsho)

Posted by arbrealettres sur 12 août 2018



Si la rose trémière, avec ses mille pétales
est emmenée comme offrande au temple,
la jeune abeille lui dit:
«et moi, je ne vais pas avec toi?»

(Tshanyang Gyatsho)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

La fleur se fane (Tshanyang Gyatsho)

Posted by arbrealettres sur 3 août 2018



La fleur se fane une fois ouverte :
devenue ma compagne, mon aimée a vieilli.
L’abeille jaune et moi
nous sommes fait une raison !

(Tshanyang Gyatsho)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , | 1 Comment »

Le saule royal (Tshanyang Gyatsho)

Posted by arbrealettres sur 26 juillet 2018



Avant d’avoir palpé le tronc du saule royal
plutôt que des cent autres arbres alentour,
le jeune homme ne savait pas
que son cœur était pourri !

(Tshanyang Gyatsho)


Illustration

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

La pomme (Tshanyang Gyatsho)

Posted by arbrealettres sur 9 juillet 2018



Le puissant démon là-derrière,
qu’il veuille faire peur ou non, qu’importe ?
La pomme bien mûre là-devant,
il faut que je la cueille !

(Tshanyang Gyatsho)

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | 2 Comments »

L’oie s’attache à l’étang (Tshanyang Gyatsho)

Posted by arbrealettres sur 16 mai 2018



L’oie s’attache à l’étang:
elle se dit qu’elle aimerait y rester un moment.
Mais l’eau se prend en glace:
elle se fait une raison!

(Tshanyang Gyatsho)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

De la montagne à l’est (Tshanyang Gyatsho)

Posted by arbrealettres sur 16 mai 2018



De la montagne à l’est
la lune neuve s’est levée:
de cette femme pas encore femme
le visage me hante

(Tshanyang Gyatsho)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Cette étroite cachette (Tshanyang Gyatsho)

Posted by arbrealettres sur 30 avril 2018



Cette étroite cachette sous un taillis de saules
où nous sommes dit trois mots doux,
personne, sinon la grive musicienne,
ne la saura jamais !

(Tshanyang Gyatsho)


Illustration: Fabienne Contat

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 1 Comment »

La voix charmante d’une grive a quelque chose à me confier (Tshanyang Gyatsho)

Posted by arbrealettres sur 5 mars 2018



Toi, le perroquet bavard, tais-toi,
veux-tu ? Dans le jardin des saules
la voix charmante d’une grive
a quelque chose à me confier.

(Tshanyang Gyatsho)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :