Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘tutoyer’

Il tremblait (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 27 mai 2019



 

Il tremblait devant la lumière
Et tremblait devant les rameaux.

Il n’était pas content des fenêtres
Et se méfiait des oiseaux.

Il n’avait pu
Etre davantage.

Pourtant quand il fut clair
Que la ville flambait
Dans le fracas des bombes,

Il osa tutoyer,
Pour la première fois,
Les choses qu’il touchait
Sur la table et les murs.

(Guillevic)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La nature est morose (Victor Hugo)

Posted by arbrealettres sur 4 juin 2018




    
La nature est morose
Souvent, pour l’homme fourvoyé.
Si l’on est baisé par la rose,
Par l’épine on est tutoyé.

(Victor Hugo)

 

Recueil: La chanson des rues et des bois
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le coeur et le foie (Robert Desnos)

Posted by arbrealettres sur 20 février 2018




    
Le coeur et le foie

Refrain 1
On dit que j’ai du coeur
Que je n’ai pas les foies
Pourquoi?
Moi je trouve ma foi
Que l’on fait trop d’honneur
Au coeur
Désormais je veux chanter le foie
Sans me faire de bile
C’est le foie qui nous donne la joie
C’est le coeur qui nous rend imbécile.

1
Désormais je dirai
Aux femm’s que j’aimerai
Je vous aime de tout foie.
Pour vous parler foie à foie
La main
Sur le foie
Le foie
Sur la main
Mais vous me fendez le foie
Si vous me refusez votre amour.
Je me sens le foie lourd
Auriez-vous un foie d’artichaut?
Quant à moi je vous l’dis j’ai l’foie chaud
Je suis homme de foie
J’ai un foie d’or
Et puis encor
Je vous ouvre mon foie
Je vous donne ma foi
Vous, vous êtes jolie comme un foie
Moi j’ai mauvaise tête bon foie.

Refrain 2
Au lieu d’ parler du coeur
Je parlerai du foie
Pourquoi?
Moi je trouve ma foi
Que l’on fait trop d’honneur
Au coeur
Les poèt’s parleront tous du foie
Sans se faire de bile
C’est le foie qui nous donne la joie
C’est le coeur qui nous rend imbécile.

2
Dans le Cid aux Français
Don Diègue s’écrierait
Eh! Rodrigue as-tu du foie?
Car son fils, il le tutoie
Richard
Foie de lion
Et son
Étendard
Paraîtront à l’Opéra
Foie de Française on affichera.
De mêm’ les beloteurs
N’auront plus ni valet, ni roi d’ coeur
Valet d’ foie, Dam’ de foie, Roi de foie
Sept huit neuf dix de foie.
De gaieté d’ foie
Les blanches oies
Nous donn’ront du coeur gras
Si ce chant n’ vous plaît pas
Nous pouvons chanter les deux poumons
L’estomac l’ pancréas les rognons.

Refrain 3
Au lieu d’il a bon coeur
On dira il a bons
Poumons
Ou il a bons rognons
Au lieu d’ la bouche en coeur
Ma soeur
C’est bien sûr aura la bouche en foie
Ne nous faisons plus d’ bile
C’est le foie qui nous donne la joie
C’est le coeur qui nous rend imbécile.

(Robert Desnos)

 

Recueil: Les Voix intérieures
Traduction:
Editions: L’Arganier

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sagesse du matin (Jean-Louis Chrétien)

Posted by arbrealettres sur 30 janvier 2018



Illustration: David Caspar Friedrich
    
sagesse du matin ta lumière
donne aux choses déconcertées
un nom neuf qui est le vrai
tout le jour laborieusement
nous l’épelons avec bien des méprises
dans l’espoir de les tutoyer
le soir quand nos yeux se taisent
et que nos mains sans fin se cherchent
ce sont elles qui nous le murmurent

(Jean-Louis Chrétien)

 

Recueil: Joies escarpées
Traduction:
Editions: Obsidiane

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La neige a ses rêves (Valérie Rouzeau)

Posted by arbrealettres sur 28 octobre 2017



La neige a ses rêves qu’elle ignore de
tant tomber de ciel sur nous.
C’est une proche on peut l’appeler
Neige la tutoyer très vite.
Mais un salut par amen d’elle et dire
Flocon à chaque fois !
Flocon tu fonds sur le coeur de mon
père, Flocon tu brûles à son front…
Beau neige voix blanche.

(Valérie Rouzeau)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

HOTEL DE LA POESIE (Jean Malrieu)

Posted by arbrealettres sur 29 septembre 2017



ombre

HOTEL DE LA POESIE

Une femme vit dans la chambre voisine, je ne la connais pas.
Elle va, elle vient, je sais ses soucis. Je l’entends rire.
J’ai glissé sous sa porte des lettres qui ne l’atteignent pas.
Elle est indifférente, elle est ma compagne.

Une et multiple, elle a tous les noms,
répond à tous, n’obéit à aucun.
Elle a l’indulgence et la pitié des pauvres.

Parfois, elle me tutoie en rêve.
Car c’est en rêve que j’habite près d’elle.
Dans la réalité, elle est beaucoup plus proche.
Elle est mon ombre qui a froid.

(Jean Malrieu)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

La Vie, la Nuit (Lucien Becker)

Posted by arbrealettres sur 15 août 2017



La Vie, la Nuit

A la recherche de la première étoile dans le ciel
je vais entre les murs
qui me tutoient.
La lumière qui ne se lève pas
dans les tunnels du sang
attend près du regard
combien de pierres
dont elle s’enveloppe
pavent le ciel.

Les fenêtres de la veille sont mortes
ouvertes aux couchants.
L’humus de la chambre
un peu tiède comme le cœur
est toujours plein de femmes
qui tricotent en songeant à l’amour.

L’ombre fait un cercle autour de la lampe
et le fourneau est sans doute seul heureux
comment sortir de cette maison
sans avoir l’air gauche, sans mentir
comment jouer le rôle de passant
sans penser à la mort
qui compte mes pas
qui me pousse si je m’arrête
comment croiser ce regard
où elle est déjà montée ?

(Lucien Becker)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Solitude (Alain Bosquet)

Posted by arbrealettres sur 5 novembre 2016



Solitude

Il parlait aux volcans
et s’entendait avec les fleuves.
Le soir, il tutoyait les astres malheureux.
Il signait des traités :
girafes par ci,
vautours par là.
Il écoutait les doléances du caillou,
et partageait ses souvenirs
avec tant d’horizons déçus !
À force de comprendre
l’azur et la planète,
il s’éloignait de ses semblables.
Hommes très droits, hommes très justes,
apprenez-lui
à être un peu moins seul.

(Alain Bosquet)

Découvert ici: https://schabrieres.wordpress.com/

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’ANGLE DU MUR (Jacques Dupin)

Posted by arbrealettres sur 11 octobre 2016



 

Max Mitenkov  balanced_on_the_edge_by_vimark [1280x768]

L’ANGLE DU MUR

Ma méditation ton manteau se consument

Pour te perdre mieux
Ou te mordre blanche.

La tour délivrée de son lierre croule.

La terreur conduit sous terre ma semence,
L’éclaire et la refroidit.
J’attends la déflagration.

Et je tutoie les morts, les nouveaux venus.
Celle que j’aime est dans leur camp,
Fourche, flamme et minerai.

Le sang qui brille sur la page de garde
Ne sera jamais le sien.

(Jacques Dupin)

Illustration: Max Mitenkov

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ne jamais tutoyer le ciel (Dominique Sampiero)

Posted by arbrealettres sur 4 juillet 2016



ne jamais tutoyer le ciel
se soumettre avancer humblement

à petits pas jusqu’à ressembler
à l’herbe aux effondrements

aux clôtures aux troncs éventrés
alors peut-être dans cette

ressemblance décrire la nuit
qui cogne à la fenêtre

ton battement dans la poitrine
rompant chaque seconde

comme un anneau

(Dominique Sampiero)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :