Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘tyrannique’

Domination du Poème (Renée Vivien)

Posted by arbrealettres sur 17 août 2017



    
Domination du Poème

Je subis tout mon sort… L’impérieux poème
Me domine à l’égal de la femme qu’on aime.

Amèrement jaloux, despotique et méchant,
Voici que vient régner, sur mon âme, le chant.

Servilement je sers l’impérieux poème,
Mille fois plus aimé que la femme qu’on aime.

Qu’il soit méchant, qu’il soit tyrannique et jaloux,
On ne l’en sert que plus promptement, à genoux !…

(Renée Vivien)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SEPTEMBRE (César Vallejo)

Posted by arbrealettres sur 12 octobre 2016



SEPTEMBRE

Cette nuit de septembre, tu fus
si bonne pour moi… à m’en faire souffrir !
Quant au reste ; c’est pour ça…
tu n’aurais pas de être aussi bonne, tu n’aurais pas dû.

Cette nuit-là tu as sangloté en me voyant
impénétrable et tyrannique, malade et triste.
Quant au reste… c’est pour ça,
je ne sais pas pourquoi je fus triste… si triste…!

Seule, cette nuit de doux septembre,
pour posséder toute la distance de Dieu A tes yeux
de Madeleine… et comme je te fus doux!

Et ce fut aussi un soir de septembre
que depuis une auto, je répandis sur tes braises
les flaques de cette nuit de décembre.

***

SETIEMBRE

Aquella noche de setiembre, fuiste
tan buena para mí… hasta dolerme!
Yo no sé lo demás; y para eso,
no debiste ser buena, no debiste.

Aquella noche sollozaste al verme
hermético y tirano, enfermo y triste.
Yo no sé lo demás.. . y para eso
yo no sé por qué fui triste…, tan triste…!

Sólo esa noche de setiembre dulce,
tuve a tus ojos de Magdala, toda
la distancia. de Dios… y te fui dulce!

Y también una tarde de setiembre
cuando sembré en tus brasas, desde un auto,
los charcos de esta noche de diciembre.

(César Vallejo)

Illustration: Luc Thébault

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :