Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘un peu’

MARCHÉ AUX FLEURS (Max Olivier Bizeau)

Posted by arbrealettres sur 24 novembre 2019



Illustration: Nita Bertaudière

    

MARCHÉ AUX FLEURS

Au jardin des Belles
Pivoine rouge d’être regardée
Lys imbu de sa chasteté
Renoncule envieuse au rire jaune
Et la fleur reine
Que grand-maman délicatement décapite
Pour en faire de la déconfiture de roses
Rose indiscrète, par-dessus le mur du couvent
Rose, frais parfum d’une chemisette de collégienne
Rose pâle, couleur de la chair des rosières
Rose sang que le mari d’un jour effeuillera
Un peu, beaucoup, voire passionnément
Ou pas du tout…

(Max Olivier Bizeau)

 

Recueil: Paris … en haïku et en brèves
Traduction:
Editions: La Simarre

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu m’aimes ? (Bernard Friot)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2019




    
Tu m’aimes ?

Un peu ? Beaucoup ?
Passionnément ? Vraiment ?

Pourquoi ? Comment ?
Et où ? Et quand ?

Amour en point d’interrogation
des doutes des questions
beaucoup d’hésitation.

Non ce n’est pas la solution :
il faut aimer sans raison
sans peur et sans explication.

Ah oui ?
Pourquoi ?

(Bernard Friot)

 

Recueil: Je t’aime, je t’aime, je t’aime… Poèmes pressés
Traduction:
Editions: Folio Junior

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Partir, c’est mourir un peu (Edmond Haraucourt)

Posted by arbrealettres sur 9 septembre 2019



 

Partir, c’est mourir un peu,
C’est mourir à ce qu’on aime :
On laisse un peu de soi-même
En toute heure et dans tout lieu.

C’est toujours le deuil d’un vœu,
Le dernier vers d’un poème ;
Partir, c’est mourir un peu.

Et l’on part, et c’est un jeu,
Et jusqu’à l’adieu suprême
C’est son âme que l’on sème,
Que l’on sème à chaque adieu…
Partir, c’est mourir un peu.

(Edmond Haraucourt)

Illustration: Ryszard Miłek

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Il est des jours (Josée Tripodi)

Posted by arbrealettres sur 8 juin 2019



Illustration 
    
Il est des jours

Comme les autres
Ni tout à fait semblables

Les jours
Où l’on sait

Que les nuages là-bas ne seront plus jamais les mêmes

Que la mer se retire pour encore revenir

Que la joie de Jean-Sébastien demeure

Qu’il y a des mots pour tout dire

Des jours

Où je dis merci au monde
De me garder encore

Un peu

(Josée Tripodi)

 

Recueil: Le temps court plus vite que moi
Traduction:
Editions: Le Castor Astral

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Juste un peu de lumière (Jean Lavoué)

Posted by arbrealettres sur 18 janvier 2019



Illustration: Remy Disch
    
Juste un peu de lumière,
Cette bonne nouvelle colportée,
de branche en branche,
Par l’aile des oiseaux,

Ce trois fois rien qui nous console,
Ce frémissement de pauvreté et de joie,

Ce passant attardé qui nous hèle,
Ce vide en nous qui appelle,
Ce souffle au bout de nos pas,

Et cette Source qui nous relève
Tant que nous avons soif,
Que nous nous laissons traverser par elle,

Tant que nous espérons.

(Jean Lavoué)

 

Recueil: Levain de ma joie
Traduction:
Editions: L’enfance des arbres

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

S’il vous plaît (Marie Huot)

Posted by arbrealettres sur 4 juin 2018




    
Cette nuit éveillés nous avons guetté d’une même oreille
la petite voix en sourdine qui montait de nulle part
« S’il vous plaît encore un peu de vivre »

(Marie Huot)

 

Recueil: Récits librement inspirés de ma vie d’oiseau
Traduction:
Editions: Le temps qu’il fait

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un peu de paix (Etty Hillesum)

Posted by arbrealettres sur 27 mai 2018



Un peu de paix
beaucoup de douceur
et un peu de sagesse,
quand je sens cela en moi tout va bien.

(Etty Hillesum)

Illustration: Alexandra Kirievskaya

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Premières feuilles sèches (Antoine Emaz)

Posted by arbrealettres sur 28 mars 2018




    
premières feuilles sèches de glycine
qui raclent le sol de ciment
dès que l’air court un peu

c’est lent

à chaque instant
tout
sentir
on ne peut pas

(Antoine Emaz)

 

Recueil: Peau
Traduction:
Editions: Tarabuste

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

JE NE T’APPELLE PAS… (Sophia de Mello Breyner Andresen)

Posted by arbrealettres sur 10 novembre 2017




Illustration: ArbreaPhotos  

Victor Prouvé
    
JE NE T’APPELLE PAS…

Je ne t’appelle pas pour te connaître
Je connais tout à force de ne pas être

Je te demande de venir et de m’offrir
Un peu de toi-même où je puisse habiter

***

NAO TE CHAMO…

Nao te chamo para te conhecer
Conheço tudo à força de nao ser

Peço-te que venhas e me dis
Um pouco de ti mesmo onde eu habite

(Sophia de Mello Breyner Andresen)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je ne suis pas triste (Bernard Friot)

Posted by arbrealettres sur 21 août 2017



je ne suis pas triste
et pas joyeux non plus
entre les deux peut-être
ou ailleurs je ne sais pas

je ne suis pas triste
c’est déjà ça
et je souris parfois
sans savoir pourquoi

je ne suis pas triste
je ne suis pas triste

je me répète
pour y croire
un peu

(Bernard Friot)


Illustration: Katerina Belkina

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :