Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Valérie Rouzeau)’

Ta belle tête bandée sous le menton (Valérie Rouzeau)

Posted by arbrealettres sur 18 janvier 2019



Ta belle tête bandée sous le menton
autour de tes joues pourtant pas Pâques
papa 9.

(Valérie Rouzeau)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 1 Comment »

Je n’en peux plus (Valérie Rouzeau)

Posted by arbrealettres sur 10 mai 2018



 

Je n’en peux plus
Je vais mourir ou faire quelque chose d’incongru
C’est une herbe qui dit ça
A moi
(Et je m’arrache du pré)

(Valérie Rouzeau)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Manoeuvres (Valérie Rouzeau)

Posted by arbrealettres sur 29 avril 2018



 chomeurs [1280x768]

 

Manoeuvres

A l’étroit les trois huit
Virés salaires de rien
Micheline Michelin
Padradis pour demain

Allez toi va t’en vite
Virée ça l’air de rien
Micheline Michelin
On te remercie bien

(Valérie Rouzeau)

Découvert chez la boucheaoreilles ici

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | 1 Comment »

On ne connaît pas le cœur des gens (Valérie Rouzeau)

Posted by arbrealettres sur 9 février 2018



On ne connaît pas le cœur des gens
Il est tant mal visible que parfois
On cogne dedans
Quelle misère de prendre le train
Quand au bout il n’y a personne rien
On ne sait pas l’avis des anges
Non plus que des moulins à eau
On se sert un grand verre de vent
De source de pluie des yeux
On ignore comment vivre comme eux
On se sert un grand verre de vin
Dans une maison avec enfants avenir chien
Le quai fait des bruits de chaussures
Le quai fait des bruits de valises à roulettes et des bruits d’avant

Le quai est vide vide vide on bute dans l’air
Pardon messieurs dames j’ai cru à un nuage
Vous êtes innombrables qui ne m’êtes personne
Je suis innombrable et comme vous presque rien
Prenons donc un pot amical au lieu d’un pot au noir d’un mauvais coup

On ne connaît pas d’autre cœur dans le noir que le nôtre et encore
Ni dans le jour non plus alors à la bonne vôtre
Et nous débarquerons sous le soleil battant.

(Valérie Rouzeau)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le ciel se danse (Valérie Rouzeau)

Posted by arbrealettres sur 9 novembre 2017



Le ciel se danse
dehors, les rayons jaunissaient.

(Valérie Rouzeau)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 1 Comment »

Mon père (Valérie Rouzeau)

Posted by arbrealettres sur 9 novembre 2017



… Mon père ne dit rien nous
… sommes différents mon père et
… moi là sommes deux en plan.

(Valérie Rouzeau)

Illustration: Charles Webster Hawthorne

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Papa (Valérie Rouzeau)

Posted by arbrealettres sur 8 novembre 2017



P A P A revoir

(Valérie Rouzeau)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , | Leave a Comment »

M’endors seule (Valérie Rouzeau)

Posted by arbrealettres sur 8 novembre 2017



M’endors seule
avec le bruit d’une abeille comme blessée
de s’être approchée des lampes

(Valérie Rouzeau)

Illustration: Audrey Kawasaki

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Nous n’irons pas nous n’irons plus (Valérie Rouzeau)

Posted by arbrealettres sur 8 novembre 2017




« Nous n’irons pas
nous n’irons plus
pas plus que nous n’irons
que nous ne rirons pas
que nous ne rirons plus
que nous ne rirons ronds.»

(Valérie Rouzeau)

Illustration: Alberto Galvez

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

oOO (Valérie Rouzeau)

Posted by arbrealettres sur 8 novembre 2017



oOO

Mon père ne dit mot nous sommes tous les deux
mais je suis la seule à avoir le vent dans les cheveux
et lui est le seul à ne pas ouvrir les yeux.

(Valérie Rouzeau)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :