Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘valise’

Dans ma valise (Kamal Zerdoumi)

Posted by arbrealettres sur 18 janvier 2018



Illustration
    
Dans ma valise
la tombe de ma mère
les quartiers de mon enfance
un peu de cette terre
qui apaise mon errance
l’eucalyptus et l’hibiscus
pour exorciser
le marronnier et le platane
et leur tristesse qui damne
Dans ma valise
Les sourires et les voix
de la poignée de vivants
qui comptent pour moi
et figent le temps
la fin du vertige
marier passé et présent
Afrique et Europe
un même continent

(Kamal Zerdoumi)

Découvert ici: https://desmotsetdesnotes.wordpress.com/

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retouche à la valise (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 3 décembre 2017




    
retouche à la valise

En attente sur le palier
avec ses coins de cuivre
ses rides
la trace d’un couteau
les étiquettes plus fortes que des marcs
elle appelle une main qui fur heureuse
et se souvient

mais ne sait plus très bien
si elle s’en va si elle revient.

(Daniel Boulanger)

 

Recueil: Les dessous du ciel
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

ANTIBUCOLIQUE (Homero Aridjis)

Posted by arbrealettres sur 28 mai 2017



Illustration: Gustav Klimt   
    
ANTIBUCOLIQUE

Un vautour avec un morceau de viande rouge dans le bec
paraissait manger sa propre poitrine.

Des seins tombaient
sur un ventre comme deux serpents.

Un chien jaune léchait les ombres des pierres,
le chien sans maître affamé d’amour.

Dans la plaine, une machine invisible sifflait.
Passait l’Ange des Mystères quotidiens,

voyageant mystérieux et sans valise
dans le train de midi.

(Homero Aridjis)

 

Recueil: Les poèmes solaires
Traduction: Ivan Alechine
Editions: Mercure de France

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Papillon (Adonis)

Posted by arbrealettres sur 19 novembre 2016


Couleurs%20d%27%E9t%E9%20(papillon)

Papillon – valise pour transporter des couleurs

(Adonis)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 13 Comments »

Ils vont partir ce soir (Fabio Scotto)

Posted by arbrealettres sur 15 septembre 2016



 

Ils vont partir ce soir
pour l’hôpital du noir
mais ils auraient voulu
que l’écho résonne
de leur voix
au moins pour un instant
les départitions splendides
La valise est vide

*

Vanno viandanti
appena dopo l’ora
partiti con la luna
ad altra rotta
Lo dici
e già quel dire non li tocca
Vanno viandanti
con il sasso in bocca

(Fabio Scotto)

Illustration: Benoit Colsenet

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 1 Comment »

Homme approximatif (Tristan Tzara)

Posted by arbrealettres sur 21 juin 2016



 

homme approximatif comme moi comme toi lecteur et comme les autres
amas de chairs bruyantes et d’échos de conscience
complet dans le seul morceau de volonté ton nom
transportable et assimilable poli par les dociles inflexions des femmes
divers incompris selon la volupté des courants interrogateurs
homme approximatif te mouvant dans les à-peu-près du destin
avec un cœur comme valise et une valse en guise de tête
buée sur la froide glace tu t’empêches toi-même de te voir
grand et insignifiant parmi les bijoux de verglas du paysage

(Tristan Tzara)

Découvert ici: http://gouttedeau.blog.lemonde.fr/

Illustration: Brigitte Valin

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La valise est ouverte (Louis Calaferte)

Posted by arbrealettres sur 29 avril 2016



La valise est ouverte
Les souliers sont prêts
Le cache-col est noué

La valise est ouverte
Le regard est posé
Le chien fait la fête

La valise est ouverte
Le drap est tiré
La main est offerte

La valise est ouverte
Le chemin est droit
La nuit est verte

La valise est ouverte
Le feu est éteint
La clef est sur la table

La valise est ouverte
C’est déjà hier que je suis parti

(Louis Calaferte)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Comment une petite fille voyage en dormant (Jacques Charpentreau)

Posted by arbrealettres sur 12 avril 2016



 

F.A. Moore profond sommeil

Comment une petite fille voyage en dormant

La gare est si tant grande
Que je m’y suis perdue.
Ma valise est si lourde
Que j’en suis tout rendue.

Et comment lire l’heure
Au tableau de départ ?
Qui pourrait bien me dire
Où et quand mon train part ?

Mon ami le kangourou
A saisi ma valise,
L’a mise dans sa poche
Et en avant ma Lise !

Le ver luisant m’éclaire
La bonne heure au tableau.
Suis-moi, me dit le chat :
Tu vas à Saint-Nazaire ?

Au revoir, au revoir !
Je suis à la portière,
Tous trois dans la lumière
Agitent leur mouchoir

(Jacques Charpentreau)

Illustration: F.A. Moore

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

À présent (Jean Jouve)

Posted by arbrealettres sur 30 mars 2016



À présent que le manque est dans les choses tristes
Le Rien se fait plus clair dans le cœur étranger
De mon cœur. Si la valise de mes biens
Ne pèse, il me faut vivre au vide territoire.
Il me faut perdre des chagrins et des statues
Il me faut délaisser croyances et amours

(Jean Jouve)

Illustration: Constantin Brancusi

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Locataires (Jean-Luc Moreau)

Posted by arbrealettres sur 6 janvier 2016



chapeaujpg

Locataires

J’ai dans mon cartable
(C’est épouvantable !)
Un alligator
Qui s’appelle Hector.

J’ai dans ma valise
(Ça me terrorise !)
Un éléphant blanc
Du nom de Roland.

J’ai dans mon armoire
(Mon Dieu, quelle histoire !)
Un diplodocus
Nommé Spartacus.

Mais pour moi le pire,
C’est sous mon chapeau
D’avoir un vampire
Logé dans ma peau.

(Jean-Luc Moreau)

 

 

Posted in humour, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :