Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘valser’

La parenthèse déchantée (Thomas Vinau)

Posted by arbrealettres sur 8 octobre 2019



Illustration: Lucie Llong
    
La parenthèse déchantée

Pendant ma pause
je vais rentrer
et nous ferons l’amour
dans la chambre
aux volets fermés
dehors la pluie
continuera de tomber
la terre de tourner
et les hommes de dégringoler
entre deux mensonges
mais ce n’est pas bien grave
puisqu’il reste quelque part
une chambre
aux volets fermés
où faire valser
nos deux pénombres

(Thomas Vinau)

 

Recueil: Juste après la pluie
Traduction:
Editions: Alma

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Deux Papillons (Emily Dickinson)

Posted by arbrealettres sur 16 décembre 2018


7498

Deux Papillons sortirent à Midi –
Valsèrent au-dessus d’un Pré –
Puis montant droit dans le Firmament
Sur un Rayon, se posèrent –

Et puis – ensemble se laissèrent porter –
Sur une Mer lumineuse –
Pourtant jamais encore, en aucun Port –
N’est – signalée leur venue –

L’Oiseau lointain en a-t-il parlé –
Ont-ils dans la Mer d’Ether
Croisé Frégate, ou Navire marchand –
Je – n’en ai pas – eu vent –

(Emily Dickinson)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 1 Comment »

CHANSON DE CHARME (Boris Vian)

Posted by arbrealettres sur 30 mars 2018



 

CHANSON DE CHARME

Chérie viens près de moi
Ce soir je veux chanter
Une chanson pour toi.

Une chanson sans larmes
Une chanson légère
Une chanson de charme.

Le charme des matins
Emmitouflés de brume
Où valsent les lapins.

Le charme des étangs
Où de gais enfants blonds
Pêchent des caïmans.

Le charme des prairies
Que l’on fauche en été
Pour pouvoir s’y rouler.

Le charme des cuillères
Qui raclent les assiettes
Et la soupe aux yeux clairs.

Le charme de l’oeuf dur
Qui permit à Colomb
Sa plus belle invention.

Le charme des vertus
Qui donnent au péché
Goût de fruit défendu.

J’aurais pu te chanter
Une chanson de chêne
D’orme ou de peuplier

Une chanson d’érable
Une chanson de teck
Aux rimes plus durables.

Mais sans bruit ni vacarme
J’ai préféré tenter
Cette chanson de charme.

Charme du vieux notaire
Qui dans l’étude austère
Tire l’affaire au clair.

Le charme de la pluie
Roulant ses gouttes d’or
Sur le cuivre du lit.

Le charme de ton coeur
Que je vois près du mien
Quand je pense au bonheur.

Le charme des soleils
Qui tournent tout autour
Des horizons vermeils.

Et le charme des jours
Effacés de nos vies
Par la gomme des nuits.

(Boris Vian)


Illustration: William Bouguereau

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 5 Comments »

Première neige (Jean-Pierre Chambon)

Posted by arbrealettres sur 3 mars 2018



 


Illustration: ArbreaPhotos
    
Première neige
picotant les joues
petits flocons revenus valser
depuis l’enfance
ses grains qui fondent sur la langue
en gardent la saveur

(Jean-Pierre Chambon)

 

Recueil: Tout-venant
Traduction:
Editions: Héros-Limite

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

MADRIGAL (Charles Cros)

Posted by arbrealettres sur 14 février 2018



 

Caytano De Arquer-Buigas (51)

MADRIGAL

Mes vers, sur les lames d’ivoire
De votre carnet, font semblant
D’imiter la floraison noire
Des cheveux sur votre cou blanc.

Il faudrait d’immortelles strophes
A votre charme triomphal,
Quand dans un tourbillon d’étoffes
Vous entrez follement au bal.

Le sein palpite sous la gaze
Et, fermés à demi, les yeux
Voilent leurs éclairs de topaze
Sous la frange des cils soyeux.

Willis parisienne, empreinte
D’un charme inquiétant, mais doux,
J’attends, voluptueuse crainte,
La mort, si je valse avec vous.

(Charles Cros)

Illustration: Caytano De Arquer-Buigas

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Mon présent (Luciole)

Posted by arbrealettres sur 5 décembre 2017



Illustration: Marc Chagall
    

Mon présent

Mon amour est un enfant
Jouant avec l’océan

Mon amour est une licorne
Valsant au clair de la lune

Mon amour est magicien
Du secret des séraphins

Mon amour est chevalier
Parfois tendre gondolier

Mon amour est une musique
Aux harmonies féeriques

Mon amour est accordeur
Des arcanes de mon coeur

Mon amour est ma folie
Le poème de ma vie

Mon amour est mon présent
Mon amour est mon amant

(Luciole)

Découvert ici: https://petalesdecapucines.wordpress.com/

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Papa dire papa dear (Valérie Rouzeau)

Posted by arbrealettres sur 29 août 2017



Papa dire papa dear dada pire: tu te souviens de mon petit cheval ?
Comme ça tournait autour de la table à roulettes de cuisine sa crinière nos cheveux noirs au vent.
Comme ça valsait les boites à thé les casseroles belles comme ça y allait à dada rire oh papa rear à tout casser pas dire?

(Valérie Rouzeau)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Courrier du cœur (Armand Lanoux)

Posted by arbrealettres sur 14 février 2017



Courrier du cœur

Madame dit Blanche
même à seize ans mes soeurs
ne me parlaient jamais
de ce que vous savez.
Mais je vibrais déjà.
Je suis restée pure
jusqu’à trente-deux dents.
Mon premier amoureux
s’appelait Henri.
Il me convoitait
mais ne m’aimait pas.
Je lui dis non.
J’espérais qu’il insisterait.
J’attendis.
J’attendis sept ans.
Il ne revint jamais.
Un soir mon voisin Élie
me dit :
Mademoiselle Blanche
on va danser.
C’est dimanche
et vous ne sortez jamais.
J’acceptai
rien que pour être deux.
J’ai valsé
j’ai ri
j’ai oublié
Henri.
Élie m’a prise
par surprise
dans un jardin public.
J’ai toujours les pieds froids depuis.

Élie était fidèle
sage
mais il n’embrassait jamais.
Comment s’aimer sans baisers ?
J’y ai pensé longtemps
au sana
où je suis restée cinq ans.
Quand je suis rentrée
c’est long cinq ans
quand on vibre
j’ai revu Élie.
Il ne voulait plus Madame.
-Parce que tu es malade
Blanche et j’ai peur.
-Je te comprends. Va
tu ne m’embrasserais pas.
J’en étais là.
Mais il ne me croyait pas.
Alors je lui ai montré mes papiers
mes papiers du sana
mes diplômes
mes certificats :
tuberculeuse
pas bacillaire
pas contagieuse
pas incendiaire
pas vénéneuse
pas dangereuse.
Je lui ai montré tous mes papiers
de pulmonaire.

Il ne veut toujours pas.
A ma place
que feriez-vous Madame ?

(Armand Lanoux)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retouche au refus (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 5 octobre 2016



Retouche au refus

des vierges valsent sous nos yeux fermés
autour de nos portraits en feu
nous ne saurons jamais où s’en vont les fumées
de ce chagrin qui nous trompe à son jeu

(Daniel Boulanger)

Illustration: Alexandre de Riquer

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Danseuses (Edmond Jabès)

Posted by arbrealettres sur 30 septembre 2016




Danseuses qui rêvez d’être les sœurs de l’aurore,
valsez dans l’oubli du miracle avec la roue des robes ensoleillées.

Le chemin est sans indulgence pour qui
s’en détourne. L’avare n’a pas d’allié.

(Mais l’heure reste à naître, l’heure frontalière où le
faucon des sables règne sur d’innombrables prunelles
apeurées.)

(Edmond Jabès)

Illustration: Edgar Degas

 

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :