Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘veilleuse’

L’espoir est une veilleuse fragile (Bernard Mazo)

Posted by arbrealettres sur 18 septembre 2017




    
L’espoir est une veilleuse fragile

Sur cette terre vouée au désastre
Nous tenons nous résistons
Nous nous arc-boutons
Contre vents et marées
Défiant le soleil des armes
Son éclat meurtrier.

Car il faut persister persister sans fin
Dans l’âpreté des jours
Comme si l’on ne devait jamais mourir…

Dans ce poème ce n’est pas moi qui vous parle
Dans ce poème ce n’est pas ma voix que vous entendez
Mais ce qui me traverse et me maintient :
L’ombre désespérée de la béante
Cet espoir infini au coeur des hommes

Car dans nos mains qui tremblent
Cette petite lueur de l’espoir
Est une veilleuse fragile
Au coeur de la nuit carnassière…

(Bernard Mazo)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

A défaut de miroir (Gérard Le Gouic)

Posted by arbrealettres sur 8 juin 2017



A défaut de miroir
je me regarde
dans une planche de merisier,
dans le crépi d’un mur,
et mes yeux
à la longue m’apparaissent
à bonne hauteur,
à fidèle couleur.
L’imperfection du bois
ou les nervures du plâtre
les déforment seuls,
les faisant ressembler
tantôt à une flamme en veilleuse,
tantôt à deux poissons bleus.

Cette tête
ne me contient pas,

ces mains
ne sont pas les gants de ma tendresse,

cette voix
n’est pas celle qui me raconte.

Je vis à côté de mon corps
comme auprès d’une maison
un noyer centenaire.

(Gérard Le Gouic)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le ciel détourné (Georges Bonnet)

Posted by arbrealettres sur 19 février 2017



Le ciel détourné
dans l’eau de la rivière

Le soleil à cloche-pied
sous les feuillages

A la nuit tombante
la force d’un appel

l’enfance en veilleuse

(Georges Bonnet)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

On décline la solitude (Jean-Claude Pirotte)

Posted by arbrealettres sur 14 octobre 2016



 

On décline la solitude
comme un enfant les mots latins
dans la froide salle d’étude
du collège pour orphelins

les mots d’amour sont dans les livres
que le maître interdit de lire
on peut feuilleter la grammaire
on n’aura plus jamais de mère

au fond du dortoir la veilleuse
n’en finit pas de s’éteindre
et les murmures de la nuit
laissent du givre aux fenêtres

les mots de grammaire et de mère
se confondent avec les rêves
comme les rimes du poème
que l’enfant n’écrira jamais

(Jean-Claude Pirotte)

découvert ici chez laboucheaoreilles

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Retouche à l’insomnie (Daniel Boulanger)

Posted by arbrealettres sur 5 octobre 2016



Retouche à l’insomnie

le coeur se chauffe à la veilleuse
un souvenir saute à la corde
lune sur les pans de la mémoire
lambeaux de papier peint
poèmes en morceaux
jouets dans les petites mains
de tant d’éclairs ma nuit s’étonne et tisse un châle
surveillante frileuse

(Daniel Boulanger)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Poème flou (À une morte) (Francis Carco)

Posted by arbrealettres sur 7 juin 2016



Poème flou
(À une morte)

Où va la pluie, le vent la mène
En tintant sur le toit
Et je me serrais contre toi,
Pour te cacher ma peine.

Le jardin noir aux arbres nus,
Ta petite lampe en veilleuse
Tes soupirs heureux d’amoureuse
Que sont-ils devenus ?

J’écoute encor tomber la pluie :
Elle n’a plus le même bruit…

(Francis Carco)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

L’amour C’est Du Pipeau (Brigitte Fontaine)

Posted by arbrealettres sur 10 avril 2016



Venus jpg [800x600]

L’amour C’est Du Pipeau

L’amour, l’amour, l’amour
toujours le vieux discours
soit divin soit humain
idem le baratin
jusque dans les vécés
j’en peux plus par pitié
faudrait changer de disque
entreprise à hauts risques
Les curés en chaleur
idoles en pleurs
les mémés les plus louches
n’ont que ça à la bouche
oh de grâce arrêtez de vous badigeonner
de cette pub idiote
j’en ai plein la culotte

L’amour c’est du pipeau
c’est bon pour les gogos
L’amour c’est du pipeau
c’est bon pour les gogos

Bardes dégoulinants
scribouillards pleurnichants
délicats militaires
épargnez nous vos glaires
Vénus ô statue creuse
mets la donc en veilleuse
vas t’faire voir chez les Grecs,
les anthropopithèques

L’amour c’est du pipeau
c’est bon pour les gogos

L’amour c’est du pipeau
c’est bon pour les gogos
L’amour, l’amour, l’amour
toujours le vieux discours
soit divin soit humain
idem le baratin
Vénus ô statue creuse
mets la donc en veilleuse
vas t’faire voir chez les Grecs,
les anthropopithèques

L’amour c’est du pipeau
c’est bon pour les gogos
L’amour c’est du pipeau
c’est bon pour les gogos

(Brigitte Fontaine)

 

Posted in humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Où donc est la lumière ? (Abdelwahab El-Bayati)

Posted by arbrealettres sur 22 janvier 2016



Les veilleuses s’éteignent dans ma poitrine
Où donc est la lumière ?
Ouvrez les portes de la lumière
Ouvrez-les
Mes amis les pauvres
Mes amis les poètes
Dans le silence des pleurs

(Abdelwahab El-Bayati)

 

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :