Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘véronique’

SAINTE VERONIQUE (René Guy Cadou)

Posted by arbrealettres sur 10 janvier 2018



Illustration: El Greco
    
SAINTE VERONIQUE

Jésus Marie qu’est-ce qui m’arrive ?
Disait la femme plus morte que vive

La balayeuse de wagons
Dans un couloir du Paris-Lyon

Plus de vingt ans sur le métier
Mis et remis mon tablier

Pour découvrir chose pareille
A retourner tête et planète

C’est pas normal ça constitue
Un défaut d’organisation de plus

Cependant elle considère
Dans le petit matin sévère

Les journaux gras les coques d’oeuf
Sa modeste pension de veuve

Quoi ! Appeler gens et police
Et voir mon nom sur des registres

Mieux vaut cacher au fond du coeur
Le visage du Voyageur !

(René Guy Cadou)

 

Recueil: Poésie la vie entière
Traduction:
Editions: Seghers

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La véronique (Robert Desnos)

Posted by arbrealettres sur 22 septembre 2016



 

veronique-sauvage

La véronique et le taureau
Parlaient ensemble au bord de l’eau.
Le taureau dit : « Tu es bien belle, »
La véronique : « Tu es beau »
La véronique est demoiselle
Mais le taureau n’est que taureau.

(Robert Desnos)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Danses tristes (Stefan George)

Posted by arbrealettres sur 18 avril 2016



Tel un sourire en ce déclin
Le parc t’offre son arôme,
Mêle à ta chevelure éparse
De la véronique et du lierre.

Les blés mouvants gardent leurs ors
Peut-être moins drus et moins hauts,
Des roses te saluent encore
Douces, dans leur éclat moins chaud.

Taisons ce qu’il ne faut entendre
Et promettons-nous d’être heureux,
Ne dussions-nous plus rien attendre
Que cette promenade à deux.

***

Es lacht in dem steigenden Jahr dir
Der Duft aus dem Garten noch leis,
Flicht in das flatternde Haar dir
Eppich und Ehrenpreis.

Die wehende Saat ist wie Gold noch,
Vielleicht nicht so hoch mehr und reich.
Rosen begrüßen dich hold noch,
Ward auch ihr Glanz etwas bleich.

Verschweigen wir, was uns verwehrt ist,
Geloben wir, glücklich zu sein,
Wenn auch nicht mehr uns beschert ist,
Als noch ein Rundgang zu zwein.

(Stefan George)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Soleil en croix (Jeanne Bessière)

Posted by arbrealettres sur 9 septembre 2015



Soleil en croix blancheur défaite
La cendre se glissa jusque sous les paupières
L’ombre fut rose grise presque rouge
La nuit qui connaissait la gravité des noirs
Et le sens inversé des couleurs
La nuit se fit nudité puis silence
Qui ne s’est regardé
Au linge noir des véroniques d’ombre
Qui ne s’est tu
Pour entendre brûler son âme

(Jeanne Bessière)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :