Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘versatile’

Sonnet du doute (Claude Michel Cluny)

Posted by arbrealettres sur 2 juin 2018



 

Albert Pinkham Ryder  ryder_moonlight_marine

Sonnet du doute

De page en page, mes îles
ma voile avance, ombre
blanche qu’efface, futile
le sort des rois et des nombres.

Eaux noires antiques mille
et une fois plus profondes
que ce reste d’encre utile,
attendez que je me fonde.

Ne me faites trop habile
Gardez-moi l’effroi qu’affronte
la main où les mots abondent.

Toi surtout dieu versatile !
ô Doute ! sur tout au monde
veille à ma route longue.

(Claude Michel Cluny)

Illustration: Albert Pinkham Ryder

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Poètes (Jacques Caçao)

Posted by arbrealettres sur 2 juin 2018



Les Poètes

Ils naissent de la nuit
Sur des chemins d’étoiles
Avec au bout des cils
Des chants d’outre-espace
Avec au creux du coeur
Des fleuves à descendre
Et dans leurs mains tendues
Des partages étranges.
Les Poètes.

Ils montrent des chemins
Pour les temps à venir
Leur tête est balayée
Par des vents versatiles
Qui décrochent leurs feuilles
Quand l’hiver est venu
Et font de leurs cheveux
Des neiges éternelles.
Les Poètes.

Ils célèbrent nos messes
Et nos fêtes galantes
Ils expatrient l’amour
De la fange vénale
Ils arriment des sons
A nos gestes futiles
Et des signaux d’alarme
A notre devenir.
Les Poètes.

La mort ne les prend pas
Elle enseigne leur force
Purifie leur essence
Et leur cosmogonie
Quand leur métamorphose
S’illustre d’un soleil
Tous les peuples résonnent
De croyances obscures;

Ils disent: les Poètes
Ce sont des gentils;
Ou les Poètes, ce sont …
Ce sont des visionnaires;
Ou encore, les Poètes
Ce sont des sorciers;
Et même certains disent:
Les Poètes, ce sont des fous!

(Jacques Caçao)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | 13 Comments »

Fille versatile (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 29 janvier 2018



Fille versatile

Tantôt tu es tout près de moi
Tantôt tu vagabondes
Jusqu’à l’horizon
Où fusionnent le ciel
Et la terre qui s’éloigne du soleil
Pour entrer dans la nuit.

Tu me fuis parfois
Mais tu reviens toujours.
Je sais qu’un jour
Tu m’oublieras.
Même des braises attisées
Ne peuvent ranimer
Un feu qui s’est éteint.

Ton rire fait fuir la nuit
Que retenaient les étoiles
Tu perçois en marchant
Tous les frissons de la terre

Sous les nuages endormis
Tu vas au hasard des routes.
Ta voix me parvient
Pour s’unir à la mienne
Mais je crains toujours de te perdre.

Quand je te retrouve
Au paroxysme de l’angoisse
Tu partages avec moi
Tous les secrets
Que tu as percés
Au cours de tes rencontres
Et ta nudité énigmatique
Provoque de nouveaux fantasmes
Dans le désordre des miroirs amoureux

(Jean-Baptiste Besnard)


Illustration: Pascal Renoux

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

MARÉES II (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 3 janvier 2018



Illustration
    
MARÉES II

A marée haute
Exécutant
Ses gammes
De gris ou d’embellies
L’océan versatile
Se joint au littoral

Témoins de ces manoeuvres
Les maisons se souviennent
De marins disparus

Un enfant pleure
Sa forteresse de sable

Et pour celui qui passe
Selon l’heure
Selon l’âme
La rade mène aux rivages
Ou dévoile l’inconnu

(Andrée Chedid)

 

Recueil: Par-delà les mots
Traduction:
Editions: Flammarion

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :