Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘vieil homme’

Vienne la brume (Shen Zhou)

Posted by arbrealettres sur 9 juillet 2019



Vienne la brume: le mont perd ses couleurs.
S’envolent les nuées: le mont tel qu’en lui-même!
Que le vieil homme alors, libre de soucis,
S’en aille flânant au gré de sa canne!

(Shen Zhou)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

PIERRES DE LA FORÊT BRUMEUSE (Kenneth White)

Posted by arbrealettres sur 21 septembre 2018



rochers rouges brume

 

PIERRES
DE LA FORÊT BRUMEUSE
ln memoriam Hiang Pi Fong

1.
Où s’arrête le chemin
les changements commencent
et les rochers surgissent
idées de la terre

2.
Allongé dans la brume
parmi les rochers rouges
attentif aux leçons
du vent et de la pluie

3.
Au dire du vieil homme
ici dans la montagne
tout contre le ciel
chaque rocher est un lotus

*

STONES
OF THE CLOUDY FOREST
In memoriam Hsiang Pi Feng

1.
Where the path ends
the changes begin
and the rocks appear
ideas of the earth

2.
Lying in the mist
among red rocks
admiring the lessons
of wind and rain

3.
As the old man said
up in the mountains
close to the sky
every rock looks like a lotus

(Kenneth White)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Pommier tordu (Tristan Klingsor)

Posted by arbrealettres sur 13 février 2018



 

Le Pommier tordu

Il y a un pommier tordu
Dans le pré ;
Jeune femme en ta maison, qu’as-tu
À soupirer ?

Il y a un vieil homme gris
Près du feu ;
Ne soupire donc pas pour si peu :
Le chat au grenier guette la souris.

Il y a un oiseau qui chante sur la branche ;
Il y a un garçon qui siffle sur la route ;
Vieux mari, fais chauffer la soupe :
Ta femme reviendra dimanche.

(Tristan Klingsor)

Illustration: Paul Ranson

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Point du jour (Daniel Lander)

Posted by arbrealettres sur 8 novembre 2017



Point du jour

Dans le matin d’Aubervilliers
un vieil homme au regard aveugle
tire sa charrette légère
où brûle un tombereau d’étoiles.

(Daniel Lander)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Je ne sais celui que je voudrais être (Robert Mallet)

Posted by arbrealettres sur 6 novembre 2015




Les gens de Glenbeigh boivent et chantent
dans l’auberge des Towers illuminée
de rose à travers la nuit froide étoilée
Un petit âne regarde par la fenêtre
étincelante de ses grands yeux résignés
comme ceux du vieil homme à casquette
qui boit en battant la mesure sans chanter
L’âne se perd dans le noir qu’il cadence
de son pas droit, menu, sûr. Le vieil homme
quitte l’auberge en se tenant aux murs
Les refrains des ballades marines résonnent
sur les prairies et les troupeaux obscurs
le vent prend l’ombre par la taille et danse
Je ne sais celui que je voudrais être
dans la vitrine claire de la fête
et le nocturne où se pâture l’existence
peut-être la lumière des abat-jour
qui donne aux visages lourds
la légèreté des transparences.

(Robert Mallet)

Illustration: Beryl Cook

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :