Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘villanelle’

Villanelle du solitaire (Patrice Auboin)

Posted by arbrealettres sur 12 mai 2018



Villanelle du solitaire

Douce compagne solitude
Tu t’accoudes à mon fauteuil
Toi silence, toi mansuétude.

Suis-je digne de ta quiétude
Quand tu scintilles sur le seuil
Douce compagne solitude ?

Tu favorises mon étude
Si je plonge dans un recueil
Toi silence, toi mansuétude.

Pour rompre quelque lassitude
Aux dames tu fais bon accueil
Douce compagne solitude.

Si dans l’herbe je les dénude
Eloigne-toi comme un chevreuil
Toi silence, toi mansuétude.

Après mainte vicissitude
Suivras-tu mon humble cercueil
Douce compagne solitude
Toi silence, toi mansuétude ?

(Patrice Auboin)

Découvert chez la boucheaoreilles ici

Illustration: Gennadiy Ulybin

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Villanelle d’un vieux papa (Valérie Rouzeau)

Posted by arbrealettres sur 28 décembre 2016



Villanelle d’un vieux papa

J’avais fini mes haricots
L’écuelle sous l’ampoule grillée
J’attendais de vivre bientôt

Mes ancêtres dans leurs sabots
Trépignaient depuis le passé
J’avais fini mes haricots

Et je buvais un noir pinot
A leur mémoire à ma santé
Espérant de vivre bientôt

J’étais le dernier des idiots
Ou le premier si vous voulez
J’avais fini mes haricots

Le front collé sur le carreau
Enfin de ma nuit relevé
J’attendais de vivre bientôt

Ici s’arrête ce lamento
Ou mes enfants vont me siffler
J’avais fini mes haricots
J’attendais de vivre bientôt

(Valérie Rouzeau)

Illustration

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

VILLANELLE (Jean-Charles Michel)

Posted by arbrealettres sur 17 octobre 2015




VILLANELLE

Parmi la nature aux trésors multiples,
Il est un vieux temple où j’aime prier.
C’est le bois vibrant où dansent les feuilles.

Quand je foule aux pieds l’humus parfumé,
Ou que sous mon pas, la brindille sèche
Craque d’un seul coup, comme une révolte ;
Je me sens chez moi, mon âme est à l’aise.

J’aime le grand chêne et la violette,
La lourde moiteur des calmes fougères
S’en vient épicer mes repas fantasques.

Je cueille en passant les mûres offertes,
Les champignons roux et la graminée
Laisse à mon palais la saveur céleste
Du pain brioché qu’un sylvain m’a cuit.

(Jean-Charles Michel)

(Villanelle: définition)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Villanelle (Joachim du Bellay)

Posted by arbrealettres sur 3 avril 2015




Villanelle

En ce mois délicieux,
Qu’amour toute chose incite,
Un chacun à qui mieux mieux
La douceur du temps imite,
Mais une rigueur dépite
Me fait pleurer mou malheur.
Belle et franche Marguerite
Pour vous j’ai cette douleur.

Dedans votre oeil gracieux
Toute douceur est écrite,
Mais la douceur de vos yeux
En amertume est confite,
Souvent la couleuvre habite
Dessous une belle fleur.
Belle et franche Marguerite,
Pour vous j’ai cette douleur.

Or, puis que je deviens vieux,
Et que rien ne me profite,
Désespéré d’avoir mieux,
Je m’en irai rendre ermite,
Pour mieux pleurer mon malheur.
Belle et franche Marguerite,
Pour vous j’ai cette douleur.

Mais si la faveur des Dieux
Au bois vous avait conduite,
Ou, d’espérer d’avoir mieux,
Je m’en irai rendre ermite,
Peut être que ma poursuite
Vous ferait changer couleur.
Belle et franche Marguerite
Pour vous j’ai cette douleur.

(Joachim du Bellay)

Illustration: Alfons Mucha

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :