Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘(Vincent La Soudière)’

« Les jardins de notre enfance. » (Vincent La Soudière)

Posted by arbrealettres sur 21 juillet 2018



 

Illustration: Joan Justis    
    
« Les jardins de notre enfance. »
Voilà une phrase qui me trotte en tête depuis plusieurs jours.
On la dirait sortie d’un rêve, et peut-être en est-il ainsi.
J’ai beaucoup fréquenté les jardins au cours de mon enfance,
souvent en compagnie de ma cousine, dans un sentiment de joie indescriptible.
J’aimerais bien mourir dans un jardin entouré d’arbres et de fleurs, de parfums de fleurs.
Cette prédilection pour les jardins ne me quittera jamais.
Seul a disparu l’âge que j’avais à côté de ma cousine
et les cyclamens que nous cueillions à l’orée du bois.
C’est ce bonheur-là qui m’a permis de ne pas mourir prématurément
ni de désespérer tout à fait de cette vie.

(Vincent La Soudière)

 

Recueil: Brisants
Traduction:
Editions: Arfuyen

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai jubilé (Vincent La Soudière)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2018



Illustration: Julia Perret
    
J’ai jubilé à l’approche du gouffre creusé par la lumière.
Je n’avais plus rien à moi, je n’étais plus rien,
c’est pourquoi je n’ai pas craint d’y toucher.

(Vincent La Soudière)

 

Recueil: Brisants
Traduction:
Editions: Arfuyen

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Rien ni personne (Vincent La Soudière)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2018



Illustration: Jannele Mastin
    
Rien ni personne
ne m’aura délivré de ma solitude.
Le don, seul.

(Vincent La Soudière)

 

Recueil: Brisants
Traduction:
Editions: Arfuyen

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

On écrit des poèmes (Vincent La Soudière)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2018




    
On écrit des poèmes sans le vouloir,
au-delà des remparts du désespoir.
Dans l’effulgence de quelque transcendance…

(Vincent La Soudière)

 

Recueil: Brisants
Traduction:
Editions: Arfuyen

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

La véritable liberté (Vincent La Soudière)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2018



    

La véritable liberté est d’être enchaîné par des chaînes de lumière
à ce qu’on a choisi pour sa plus haute aspiration.
Dès lors, le plus haut, le plus beau, le plus vrai
ne peuvent plus nous échapper.

(Vincent La Soudière)

 

Recueil: Brisants
Traduction:
Editions: Arfuyen

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu m’as volé mon coeu (Vincent La Soudière)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2018



Illustration: Volchitza Franz
    
Tu m’as volé mon coeur et m’as appelé par mon nom
pour la première fois.

Un frémissement t’a répondu.

Une brise inconnue s’est levée en moi,
faisant vibrer ma harpe secrète ;
puis elle a cessé.

Mais je me souviens,
et j’attends…

(Vincent La Soudière)

 

Recueil: Brisants
Traduction:
Editions: Arfuyen

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pour trouver l’authentique amour (Vincent La Soudière)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2018



Illustration: Oleg Zhivetin    
    
Ronsard écrivant ses Amours au son du luth et de la
flûte ne désignait, frauduleusement, que la passion la plus charnelle.

Pour trouver l’authentique amour,
il faut se tourner vers les saints et les mystiques de tous les temps,
qui en ont fait l’objet de leur quête personnelle et presque insensée.

Au Xe siècle, Hallâj s’écriait :
« Entre moi et Toi, il y a un  » c’est moi  » qui me tourmente.
Ah ! enlève par ton » c’est Moi « ,
mon  » c’est moi  » hors d’entre nous deux ».

(Vincent La Soudière)

 

Recueil: Brisants
Traduction:
Editions: Arfuyen

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Comment n’as-tu jamais deviné (Vincent La Soudière)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2018



Illustration: Abraham Poincheval 
    
Comment n’as-tu jamais deviné que c’est à toi,
à toi seule, que je m’adressais ?

J’ai imploré passionnément,
mais non ton secours.

(Vincent La Soudière)

 

Recueil: Brisants
Traduction:
Editions: Arfuyen

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

La Grande Rencontre (Vincent La Soudière)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2018



Illustration: Vincent Van Gogh
    
La Grande Rencontre n’a pas eu lieu
— n’aura sans doute jamais lieu.
Je vis du poids de son attente.

(Vincent La Soudière)

 

Recueil: Brisants
Traduction:
Editions: Arfuyen

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Ma seule souffrance (Vincent La Soudière)

Posted by arbrealettres sur 12 juillet 2018



    
Ma seule souffrance est que je n’ai pas encore été nommé.

(Vincent La Soudière)

 

Recueil: Brisants
Traduction:
Editions: Arfuyen

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :