Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘violet’

Rêverie (Victor Hugo)

Posted by arbrealettres sur 1 juillet 2020




    
Rêverie

Oh ! laissez-moi ! c’est l’heure où l’horizon qui fume
Cache un front inégal sous un cercle de brume,
L’heure où l’astre géant rougit et disparaît.
Le grand bois jaunissant dore seul la colline.
On dirait qu’en ces jours où l’automne décline,
Le soleil et la pluie ont rouillé la forêt.

Oh ! qui fera surgir soudain, qui fera naître,
Là-bas, – tandis que seul je rêve à la fenêtre
Et que l’ombre s’amasse au fond du corridor, –
Quelque ville mauresque, éclatante, inouïe,
Qui, comme la fusée en gerbe épanouie,
Déchire ce brouillard avec ses flèches d’or !

Qu’elle vienne inspirer, ranimer, ô génies,
Mes chansons, comme un ciel d’automne rembrunies,
Et jeter dans mes yeux son magique reflet,
Et longtemps, s’éteignant en rumeurs étouffées,
Avec les mille tours de ses palais de fées,
Brumeuse, denteler l’horizon violet !

(Victor Hugo)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hop! dans ma poche (Suzanne François)

Posted by arbrealettres sur 30 avril 2020



Illustration
    
Hop! dans ma poche

Je trouve un caillou violet
Hop! dans ma poche
Parfois je le sors
Mon petit trésor
Un caillou violet
Hop! dans ma poche

Je trouve un oeillet fané
Hop! dans ma poche
Parfois je le sors
Mon petit trésor
Un oeillet fané
Un caillou violet
Hop! dans ma poche

Je trouve un bouton doré
Hop! dans ma poche
Parfois je le sors
Mon petit trésor
Un bouton doré
Un oeillet fané
Un caillou violet
Hop! dans ma poche

Je trouve un gros clou rouillé
Hop! dans ma poche
Parfois je le sors
Mon petit trésor
Un gros clou rouillé
Un bouton doré
Un oeillet fané
Un caillou violet
Hop! dans ma poche

Je trouve un joli papier
Hop! dans ma poche
Parfois je le sors
Mon petit trésor
Un joli papier
Un gros clou rouillé
Un bouton doré
Un oeillet fané
Un caillou violet
Hop! dans ma poche

etc…

(Suzanne François)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Le perroquet (Jean-Hugues Malineau)

Posted by arbrealettres sur 17 février 2020



Le perroquet

C’est très coquet
Un perroquet

Des plumes rouges
Bleues violettes
Ça vit ça bouge
Et ça répète

C’est très coquet
Un perroquet

Dans un baquet
Un perroquet
Ça fait trempette
Et ça répète

C’est très coquet
Un perroquet

C’est beau, c’est sec
Après toilette
Et ça répète
Du bout du bec

C’est très coquet
Un perroquet

Tais ton caquet
Vieux perroquet
mais ça répète
Saperlipopette

C’est très coquet
Un perroquet

(Jean-Hugues Malineau)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

FERMOIR (Géo Libbrecht)

Posted by arbrealettres sur 10 janvier 2020



FERMOIR

Tableau transformable
au mobile écran
le prisme des fables
sert les quatre sens ;
l’espace qui bouge
en ta profondeur
filiforme touche
l’esprit créateur
violet et rouge
métamorphoseur,
tout se multiplie
silhouette, l’art,
son et poésie,
le ciel qu’on déplie,
retour et départ :
à chacun son rêve,
oeuvre, liberté
de tout transposer ;
la vie est trop brève,
il faut l’inventer.

(Géo Libbrecht)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Neptune (Aya Cheddadi)

Posted by arbrealettres sur 25 décembre 2019



 

Illustration: Noèla Morisot
    
Neptune

Je m’habille chaque jour d’un bleu nouveau
veste électrique ou indigo
turquoise vase troublée des émaux
fluorescence ou lait de brumes
rage violette cernes de lune

(Aya Cheddadi)

 

Recueil: Tunis marine
Traduction:
Editions: Gallimard

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ô Dieu entends donc ! (Yosano Akiko)

Posted by arbrealettres sur 30 octobre 2019




    
Ô Dieu entends donc !
En violet fleurit l’amour
En fleur de violette
Et dans les soirs de printemps
Ces voix de l’émerveillement

(Yosano Akiko)

 

Recueil: Cheveux emmêlés
Traduction: Claire Dodane
Editions: Les Belles Lettres

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Inoubliable (Yosano Akiko)

Posted by arbrealettres sur 24 octobre 2019



Illustration: Torii Kiyonaga 
    
Inoubliable,
Conviens-en et goûte au moins
À ce souvenir !
Je renonce à te convaincre
Du violet, fleur d’automne !

(Yosano Akiko)

 

Recueil: Cheveux emmêlés
Traduction: Claire Dodane
Editions: Les Belles Lettres

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Floridum mare (José-Maria de Hérédia)

Posted by arbrealettres sur 18 octobre 2019



Salvador Dali papillons s [800x600]

Floridum mare

La moisson débordant le plateau diapré
Roule, ondule et déferle au vent frais qui la berce ;
Et le profil, au ciel lointain, de quelque herse
Semble un bateau qui tangue et lève un noir beaupré.

Et sous mes pieds, la mer, jusqu’au couchant pourpré,
Céruléenne ou rose ou violette ou perse
Ou blanche de moutons que le reflux disperse,
Verdoie à l’infini comme un immense pré.

Aussi les goëlands qui suivent la marée,
Vers les blés mûrs que gonfle une houle dorée,
Avec des cris joyeux, volaient en tourbillons ;

Tandis que, de la terre, une brise emmiellée
Éparpillait au gré de leur ivresse ailée
Sur l’Océan fleuri des vols de papillons.

(José-Maria de Hérédia)

Illustration: Salvador Dali

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

SOUVENIRS (George Bacovia)

Posted by arbrealettres sur 1 avril 2019



SOUVENIRS

Poésie, poésie…
Jaune, plomb, violet…

Et vide, la rue…
Ou longues attentes,
Et parcs glacés…
Poète et solitaire…
Jaune, plomb, violet…

Vide, la chambre,
Et longues les nuits…
Parfum de deuil,
Séculaire…
A tout jamais..

(George Bacovia)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

OH ! CRÉPUSCULES (George Bacovia)

Posted by arbrealettres sur 1 avril 2019



crépuscule violet 0

OH ! CRÉPUSCULES

Oh, crépuscules violets…
L’hiver s’en vient
Avec ses pleurs de flageolets…

Sur le parc abandonné
Tombent les regrets,
On entend croasser…

Eternité,
Agacement…
De ses fanfares, funèbrement,
L’automne sonne l’agonie…

Un vent glacial s’est déchaîné,
Et sous les branches squelettes,
Comme un rire de cinglé.

De toi aucune trace…
— Viendra-t-elle, viendra-t-elle pas ?…

Oh ! crépuscules violets…

(George Bacovia)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :