Arbrealettres

Poésie

Posts Tagged ‘violet’

Dans ce pays… (Renée Rivet)

Posted by arbrealettres sur 11 février 2017



Dans ce pays…

Dans ce pays,
il y a des cathédrales d’ombre violette au long des rues,
et des oiseaux volant à ras de terre.

Un vieux sourit de voir son ombre croître autour de lui,
car il a plus d’un ciel dans les yeux,
et il les plante gaillardement dans ceux de la mort.

Derrière une vitre de vent figé,
une petite fille regarde l’éternité…

Dans une cage entrouverte,
un oiseau essaye en vain de rentrer…

Dans ce pays, il y a des cloches souterraines,
et des pierres où danse le feu.

(Renée Rivet)

Illustration: Laurent Botella

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE MIROIR (Sophia de Mello Breyner Andresen)

Posted by arbrealettres sur 15 janvier 2017



LE MIROIR

Dans le miroir où l’on voit l’avenir je me suis vue
Vers la grotte violette avançant lentement
Sous la robe bleue à l’ombre verte

Chant aigu — crotales et cithares
Voici le pays de la panique et de la distance.

***

O ESPELHO

No espelho onde se vi o futuro vi-me
Devagar avançando para a gruta roxa
Sob o vestido azul de verde sombra

Agudo canto — crótalos e cítaras
Eis o país de pánico e distância

(Sophia de Mello Breyner Andresen)

Illustration: Daniel Jègoû

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’AI VU (Sophia de Mello Breyner Andresen)

Posted by arbrealettres sur 20 décembre 2016



J’AI VU

J’ai vu des pays de pierres et de fleuves
Où des nuages sombres comme des araignées
Rongent le profil violet des montagnes
Parmi des crépuscules roses et froids.

Mouvante je suis passée à travers les images
Excessives de terres et de ciels
Plongeant dans le corps de ce dieu
Qui s’offre, tel un baiser, dans les paysages.

***

VI

Vi países de pedras e de rios
Onde nuvens escuras como aranhas
Roem o perfil roxo das montanhas
Entre poentes cor-de-rosa e frios.

Transbordante passei entre as imagen
Excessivas das terras e dos céus
Mergulhando no corpo desse deus
Que se oferece, como um beijo, nas paisagens.

(Sophia de Mello Breyner Andresen)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au jardin (Albert Lozeau)

Posted by arbrealettres sur 16 novembre 2016



petunia-hybrides-parade-plus-bleu-99-800x600

Au jardin

Splendide, la lumière éclate sur les choses
Et rend plus vifs les tons des marguerites roses,
Des pétunias bleus, mauves et violets,
Des gloires du matin blanches comme du lait.
Le jardin dresse au ciel sa floraison suprême,
Ultime offrande faite à l’Été doux et blême
Dont commence la longue agonie en l’azur.
Et l’odeur d’un géranium au rouge pur
Flotte et se mêle au vent paisible qui l’emporte,
Et c’est déjà comme un parfum de saison morte…

(Albert Lozeau)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’aime toutes les couleurs (Jean Tardieu)

Posted by arbrealettres sur 27 octobre 2016



 

Kazuya Akimoto _diamond_400

J’aime toutes les couleurs

Quelle couleur aimez-vous:
le bleu le vert le rouge
le jaune qui saute aux yeux
le violet qui endort?

– J’aime toutes les couleurs
parce que mon âme est obscure.

(Jean Tardieu)

Illustration: Kazuya Akimoto

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai vu le soleil bas, taché d’horreurs mystiques (Rimbaud)

Posted by arbrealettres sur 4 octobre 2016



J’ai vu le soleil bas, taché d’horreurs mystiques
Illuminant de longs figements violets
Pareils à des acteurs de drames très antiques
Les flots roulant au loin leurs frissons de volets

(Rimbaud)

Illustration: Gisèle Rouquette

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 6 Comments »

HOMMAGES (Tomas Tranströmer)

Posted by arbrealettres sur 23 septembre 2016



HOMMAGES

Marchais le long du mur antipoétique.
Die Mauer. Ne pas regarder par-dessus.
Il cherche à encercler nos vies adultes
dans la ville routinière, le paysage routinier.

Éluard effleura un bouton
le mur s’ouvrit
et le jardin apparut.

Jadis, je traversais la forêt avec un seau de lait.
De tous côtés, des troncs violets
où une vieille farce était restée suspendue
aussi belle qu’une barque votive.
L’été nous faisait la lecture des aventures de
Mr. Pickwick.
La belle vie, une calèche paisible
qu’occupaient des gentlemen offusqués.

Fermez les yeux, changez de chevaux.

Les pensées les plus puériles nous viennent dans la détresse.
Nous étions au chevet du malade et priions
pour un instant de répit dans cette terreur, une brèche
où les Pickwick pourraient faire leur entrée.

Fermez les yeux, changez de chevaux.

Il est facile d’aimer les fragments
qui longtemps ont voyagé.
Les inscriptions sur les cloches des églises
les dictons qui zigzaguent sur les saints
et ces graines plusieurs fois millénaires.

Archiloque ! – Nulle réponse.

Les oiseaux caressaient le pelage de la mer.
Nous nous enfermions avec Simenon
pour renifler l’odeur qu’a l’existence humaine
là où débouchent les feuilletons.

Reniflez l’odeur de la vérité.

La fenêtre ouverte s’est arrêtée ici
face aux cimes des arbres
et aux lettres d’adieu du ciel crépusculaire.

Shiki, Björling et Ungaretti
c’est écrit à la craie de la vie sur le tableau noir de la mort.
Ce poème entièrement possible.

Je regardai en l’air lorsque les branches s’agitèrent.
Des mouettes blanches mangeaient des cerises noires.

(Tomas Tranströmer)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Voilà où je suis (Richard Wright)

Posted by arbrealettres sur 22 août 2016



 

Voilà où je suis :
Couchant d’été, solitude,
Rouge et violet se conjuguent.

***

There is where I am: —
Summer sunset loneliness,
Purple meeting red.

(Richard Wright)

Illustration: Erich Heckel

 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Sous le soleil violet du temps passé (Georges Schéhadé)

Posted by arbrealettres sur 19 août 2016



jardin 1 [800x600]

Sous le soleil violet du temps passé
Dans le voyage des feuilles mortes
Il était une fois un jardin sans fleurs
Personne n’y venait
Ni l’écho ni les âmes
A part quelques chasseurs fatigués par leur âge
Qui traversaient par là

(Georges Schéhadé)

 Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le perroquet (Jean-Hugues Malineau)

Posted by arbrealettres sur 12 juin 2016



Le perroquet

C’est très coquet
Un perroquet

Des plumes rouges
Bleues violettes
Ça vit ça bouge
Et ça répète

C’est très coquet
Un perroquet

Dans un baquet
Un perroquet
Ça fait trempette
Et ça répète

C’est très coquet
Un perroquet

C’est beau, c’est sec
Après toilette
Et ça répète
Du bout du bec

C’est très coquet
Un perroquet

Tais ton caquet
Vieux perroquet
mais ça répète
Saperlipopette

C’est très coquet
Un perroquet

(Jean-Hugues Malineau)

Illustration

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :